Mon compte Devenir membre Newsletters

Un Français sur trois veut devenir auto-entrepreneur

Publié le par

Les Français sont-ils toujours adeptes de l'auto-entrepreneuriat ? D'après un sondage OpinionWay, l'engouement est intact : une personne sur trois envisage de créer son auto-entreprise.

Les Français sont-ils toujours adeptes de l’auto-entrepreneuriat ? D’après un sondage OpinionWay* publié le 30 mai 2011, l’engouement est intact : une personne sur trois souhaite devenir auto-entrepreneur. Ce régime, entré en vigueur depuis plus de deux ans, est bien connu de 63 % des Français (contre 43 % en 2009) et un sondé sur deux "connaît un auto-entrepreneur dans son entourage". Ces résultats viennent contrebalancer les chiffres de l’Insee, qui révèlent en mai 2011 que le nombre de créations sous ce statut a chuté d'environ 31 %, par rapport à la même période de 2010.

Selon OpinionWay, "83 % des Français pensent que ce statut simplifié peut servir de transition pour tester une idée avant de développer une entreprise traditionnelle ou pour exercer une activité à temps partiel". Ils sont également 69 % à considérer que l’auto-entreprise permet de sortir d’éventuelles difficultés financières.
Pour autant, les Français sont aussi conscients des limites du système, 43 % d’entre eux soulignant la précarisation du marché du travail. En effet, 40 % des auto-entrepreneurs ne réalisent aucune recette, alors que le chiffre d'affaires moyen de ce type de structure ne dépasse pas 8 350 euros par an.


* Observatoire de l'auto-entrepreneur. Étude réalisée du 6 au 8 avril 2011 sur un échantillon de 1 035 Français.