Mon compte Devenir membre Newsletters

Un fonds de 133 millions d'euros pour soutenir les PME de la filière nucléaire

Publié le par

Un “fonds de modernisation des entreprises nucléaires” de 133 millions d'euros, dont 50 millions sont dotés par la Banque publique d'investissement (BPI) via le Fonds stratégique d'investissement (FSI), va prochainement être mis en place pour soutenir les petites entreprises de la filière.

Soutenir l’innovation, accompagner la transition énergétique, renforcer la cohésion de la filière nucléaire pour être plus compétitif à l'export... Voici quelques-uns des objectifs majeurs du contrat de filière signé, le 29 janvier dernier, par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Delphine Batho, ministre l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Parmi les mesures phares de cet accord, la création d'un "fonds de modernisation des entreprises nucléaires" pour accompagner le développement des PME et "faire émerger les nouvelles pépites" du secteur.

Doté de 50 millions d'euros par la BPI

Il sera doté de 133 millions d'euros dont 50 millions financés par la Banque publique d'investissement (BPI) à travers le Fonds stratégique d'investissement (FSI). Ce fonds prendra des participations dans les PME.

Le contrat de filière prévoit par ailleurs de soutenir davantage l'innovation en particulier sur le démantèlement des centrales ainsi que de faciliter les synergies entre les grands groupes et leurs sous-traitants afin de mieux structurer l'offre française à l'international.

La filière nucléaire française en chiffres :

- 2500 entreprises
- 220 000 collaborateurs
- 46 milliards d'euros de chiffre d'affaires (dont 5,6 milliards à l'export)
- 110 000 recrutements attendus d'ici à 2020.