Mon compte Devenir membre Newsletters

84 % des PME européennes envisagent une sortie de crise d'ici fin 2011

Publié le par

Selon une étude OpinionWay pour KPMG, les PME européennes restent confiantes dans la sortie de la crise. La plupart des entreprises affirment avoir résisté à la tempête, d'où un certain optimisme.

Après la pluie, le beau temps ? Une étude OpinionWay pour KPMG* révèle que la majorité des PME européennes restent confiantes quant à une résolution de la crise. Elles sont en effet 84 % à anticiper une sortie de la crise d’ici fin 2011. Les raisons d’un tel optimisme ? Les PME se disent peu impactées par le climat économique difficile. 61 % des interrogés jugent la performance de leur entreprise plutôt bonne sur les douze derniers mois. Une satisfaction qui se ressent en particulier au Royaume-Uni.

Les PME ont toutefois rencontré quelques difficultés, la plus courante étant une baisse du chiffre d’affaires. Les hausses de coûts ont touché un tiers des PME en Europe. De même, un tiers des entreprises ont subi la perte de clients ou de fournisseurs importants. Enfin, la crise a ralenti l’activité à l’export de 43 % des PME européennes. Avec 58 % des PME affectées par ce phénomène, la France est le pays le plus touché en Europe.
Pour contrer les effets de la crise, 62 % des entreprises européennes ont mené une stratégie de réduction de coûts et de réorganisation interne. 43 % ont mis en place une stratégie de vente agressive et 27 % ont renégocié leurs conditions bancaires.

Comment aborder alors la reprise ? 65 % des entreprises plébiscitent les projets de restructuration interne, tandis que 36 % envisagent de se développer sur de nouveaux marchés à l’étranger.

* Étude menée auprès de 3 200 dirigeants dans huit pays d’européens (Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Italie, Irlande, Royaume-Uni), du 28 octobre au 17 novembre 2009.