En ce moment En ce moment

Contribution économique territoriale: le Sénat taxe les filiales des groupes

Publié par le

La contribution sur la valeur ajoutée sera calculée au niveau du groupe, et non plus au niveau des filiales. Les PME non indépendantes seront donc plus lourdement taxées.

  • Imprimer

La Contribution économique territoriale (CET), remplaçante de la Taxe professionnelle, va impacter plus lourdement les PME filiales de grands groupes. Dans le cadre du vote du Projet de loi de finances (PLF) 2011, les sénateurs ont imposé le calcul de la CET sur la valeur ajoutée totale d'une entreprise, et non plus sur la valeur ajoutée de chacune de ses filiales. Le but? Empêcher l'optimisation fiscale des grands groupes. Cette mesure ne devrait pas être modifiée par la future commission mixte paritaire. 

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Carine Guicheteau

Les DAF à temps partagé labellisés se comptent sur les doigts des deux mains. Mais ce label de la DFCG est amené à se développer. Pourquoi ? [...]

Gestion - Finance
WeShareBonds

Par WeShareBonds via Marketme

Alors que le débat fait rage sur la fermeture éventuelle d’une usine Ford en France, et que l’élection de Trump s’est jouée sur des promesses [...]

Gestion - Finance

Par Eve Mennesson

Lorsque l'on parle financements alternatifs, on pense souvent affacturage. Et le financement sur stock ? Toutes les entreprises peuvent s'y [...]