Mon compte Devenir membre Newsletters

La CGPME veut protéger la médiation du crédit

Publié le par

La CGPME réitère sa demande de voir pérenniser le dispositif de la médiation du crédit, rappelant qu'il a permis de débloquer plus de 20 000 dossiers depuis sa création.

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) réitère sa demande de voir pérenniser le dispositif de la médiation du crédit. Cet appel fait suite aux propos du p-dg de la Société Générale, Frédéric Oudéa, qui s’est déclaré, le jeudi 25 mars 2010, favorable à une «mise en sommeil» du dispositif de la médiation du crédit d’ici à la fin de l’année 2010.
La CGPME réagit en publiant un communiqué. Elle rappelle que la médiation du crédit a été sollicitée par plus de 20 000 entreprises depuis sa création. Cette instance a permis de débloquer des situations délicates. «Prétendre aujourd’hui qu’elle n’a plus d’utilité, c’est méconnaître le quotidien des entreprises», assure la CGPME.