Mon compte Devenir membre Newsletters

Les retards de paiement des entreprises se stabilisent à 14,8 jours en Europe en 2009

Publié le par

Globalement stables en France et en Belgique, les comportements de paiement se dégradent dans le sud Europe et au Royaume-Uni. L'Allemagne et les Pays-Bas tirent la performance européenne.

Globalement stables en France et en Belgique, les comportements de paiement se dégradent dans le sud Europe et au Royaume-Uni. L’Allemagne et les Pays-Bas tirent la performance européenne. C'est ce qu'indique le bilan 2009 d'Altares, publié mardi 9 février.

L'année dernière, en Europe,  les retards de paiement des entreprises se stabilisent à 14,8 jours. Les paiements semblent s’équilibrer en 2009 après s’être dégradés de plus de 2 jours en 2008. 14,8 jours restent, néanmoins, un niveau de retard élevé, peu éloigné de la moyenne annuelle 2003 (15,2 jours) et très au-dessus des moyennes basses 2006 ou 2007 (12,6 jours).

Par ailleurs, l’analyse détaillée des balances âgées des entreprises, par le programme international DunTrade1, fait en effet apparaître de fortes disparités nationales. Sur le dernier trimestre 2009, les reports de règlement atteignent des niveaux toujours plus hauts au Royaume-Uni (18,8 jours), s’allongent très rapidement en Espagne (21,2 jours) mais tombent en-dessous de 10 jours en Allemagne (9 jours) et aux Pays-Bas (9,9 jours). En France, les retards de paiement se fixent à moins de 12 jours depuis le printemps 2008.

En 2009, près d’une entreprise européenne sur dix (9,8 %) a réglé ses fournisseurs avec un retard de plus de 30 jours. Ce taux est globalement stable sur l’ensemble de l’année après avoir rapidement crû durant 2008; il était de 7,3 % fin 2007 pour approcher les 10% dès la fin 2008.

Et la France ?

La France, un des meilleurs élèves en Europe, résiste. Tombés en-dessous de 12 jours au printemps 2008, les retards de paiement des entreprises françaises se sont fixés aux environs de 11,8 jours en 2009. Si 32,6% des entreprises françaises, contre 38,9% en Europe, règlent leurs fournisseurs sans retard, 5,6% seulement reportent leurs règlements de plus de 30 jours; taux parmi les plus bas en Europe, seuls les Pays-Bas font légèrement mieux (5,2%).