Mon compte Devenir membre Newsletters

Christine Lagarde reste favorable à l'utilisation des chèques

Publié le par

Le rapport du Comité consultatif du secteur financier montre que les chèques sont encore très utilisés par les Français.

La France est le premier utilisateur de chèques en Europe. C’est ce qu’a révélé une étude du Comité consultatif du secteur financier (CCSF). 3,3 milliards de chèques ont été émis en 2009. Pour la ministre Christine Lagarde, commanditaire de l’étude, “la suppression du chèque n’est pas une option aujourd’hui.”

Selon le CCSF, les personnes les plus attachées au chèque ne sont pas celles qui l’utilisent le plus. Il est particulièrement privilégié par les catégories socioprofessionnelles supérieures et peu âgées. De même, à l’heure de la modernisation des moyens de paiement dans un contexte européen, le secteur des paiements interentreprises conserve une forte préférence pour le chèque dans le règlement des fournisseurs ou pour le versement des salaires, mais il est nettement moins apprécié à l’encaissement. Cette tendance se confirme d’autant plus que les entreprises sont petites.

La priorité est que les consommateurs aient accès à des moyens de paiement modernes et simples d’utilisation, offrant un service à la fois efficace, sûr et à moindre coût. L’utilisation extensive du chèque en France alors qu’il a beaucoup reculé, voire disparu chez nos voisins européens, montre que les moyens de paiement offerts en France ne remplissent pas pleinement leurs objectifs. C’est pourquoi Christine Lagarde a confié à Georges Pauget et Emmanuel Constans une mission de proposition sur l’avenir des moyens de paiement, pour identifier les possibilités de les diversifier. Le rapport devrait être remis en octobre 2011.