Mon compte Devenir membre Newsletters

En Europe, les retards de paiement des entreprises retombent à 13,5 jours, valeur de pré-crise

Publié le par

L'Allemagne et les Pays-Bas renforcent leur leadership, la France décroche légèrement. Le Portugal est encore à la peine.

Les retards de paiement des entreprises européennes reculent d’une demi-journée sur trois mois et de près d’une journée sur un an selon une étude d'Altares publiée le 12 mai. À 13,5 jours, ils sont au plus bas depuis le printemps 2008 mais encore supérieurs d’une journée par rapport aux valeurs de 2007.

Sur ce 1er trimestre 2011, l’Espagne (19,9 jours) et le Portugal (30 jours) pèsent encore sur la tendance globale. L’Irlande (18,1 jours) et le Royaume-Uni (17,3 jours) sont mieux orientés tout comme l’Italie (15,5 jours). En Belgique (12,9 jours), les retards de
paiement sont au plus bas sous les 13 jours tandis qu’en France (12,3 jours), ils ne parviennent pas à descendre sous les 12 jours, seuil dépassé à l’été 2010. Le leadership allemand (8,2 jours) et néerlandais (7,9 jours) ne se dément pas.