Mon compte Devenir membre Newsletters

La Caisse d'Épargne alloue 27 M€ au financement des PME régionales

Publié le par

Les 17 Caisses d'Épargne du réseau bancaire BPCE se voient dotées d'une cagnotte de 27 M€ pour soutenir le capital développement de proximité. La Picardie ouvre la danse avec le lancement officiel de Cepic Participations le 23 octobre 2013.

La Caisse d'Épargne alloue 27 M€ au financement des PME régionales

Pour accompagner les PME et les ETI en région dans leurs besoins de fonds propres, la Caisse d'Épargne a décidé de consacrer une enveloppe de 27 millions d'euros allouée au capital investissement via sa filiale Caisse d'Épargne Capital. L'objectif de cette enveloppe est de poursuivre et de renforcer son offre de capital proximité dans les 17 Caisses d'Épargne. Les entreprises visées sont des PME, sans restriction de secteurs d'activité, avec un chiffre d'affaires compris entre 2 et 50 millions d'euros.

Le réseau bancaire inaugure cette stratégie avec le lancement officiel le 23 octobre 2013de Cepic Participations qui dote ainsi la Caisse d'Épargne Picardie de son propre véhicule de Capital proximité. Cepic Participations a la faculté d'investir en fonds propres ou quasi-fonds propres (obligations convertibles), seule ou en co-investissement, notamment avec d'autres sociétés du groupe ou acteurs régionaux.

Ce modèle est illustré par l'exemple du premier investissement de la structure dans le capital de la PME Marbella, société fabriquant des bijoux de peau de luxe. Créée en 2005, Marbella a enregistré une progression de son chiffre d'affaires de 22 % en 2012 et souhaite aujourd'hui poursuivre son développement et renforcer la notoriété de sa marque notamment par le recrutement d'une équipe commerciale et le déploiement des points de vente en propre. Un million d'euros d'apport en fonds propres ont pu ainsi être débloqués pour la PME picarde pour financer son projet de développement en France et à l'international dont 225 000 euros apportés par Cepic Participations, 200 000 euros par Picardie Avenir, société de capital développement de la région et 550 000 euros par Alliance Entreprendre, filiale de Natixis.