Mon compte Devenir membre Newsletters

Le microcrédit s'affirme comme une voie d'insertion efficace

Publié le par

À l'occasion de la semaine du microcrédit, l'association pour le droit à l'initiative économique (Adie), a réalisé une étude sur les apports de cet instrument financier.

Le microcrédit est un outil efficace pour lutter contre le chômage et l'exclusion en France. C'est ce que dévoile une étude menée par l'Adie (Association pour le droit à l'initiative) dans le cadre de la semaine du microcrédit qui se déroule du 1er au 5 juin.

Selon cette enquête, réalisée sur un échantillon de 1300 personnes, le taux d’insertion professionnelle des micro-entrepreneurs financés et accompagnés par l’association approche les 80%. De plus, 67,7% des micro-entreprises sont pérennes, deux ans après leur création (contre 64,6% en 2007) et 59,1% trois ans après leur établissement (contre 56,7% en 2007).

L’Adie s’adresse aux chômeurs, aux allocataires des minima sociaux, mais également aux "travailleurs pauvres" qui n'ont pas accès au crédit bancaire.

Le but de l'association est d'aider ces personnes à se réinsérer professionnellement en créant leur propre emploi grâce au microcrédit.

Le montant des microcrédits varie entre 500 et 6000 euros. Ils peuvent être cumulés avec des aides complémentaires comme les primes régionales ou les prêts d'honneur.