Mon compte Devenir membre Newsletters

Les comportements de paiement des entreprises se tendent en France

Publié le par

Les retards de paiement descendent sous les 14 jours en Europe et repassent au-dessus des 12 jours en France, entre juillet et septembre, selon la dernière étude d'Altares publiée le 16 novembre.

Au troisième trimestre 2010, les entreprises en Europe payent leurs fournisseurs avec un retard moyen de 13,8 jours, selon la dernière étude d'Altares (spécialiste de la connaissance inter-entreprises) publiée le 16 novembre. Sur un an, les reports de paiement baissent d’une journée. Ce niveau de reports de règlement est le plus faible depuis deux ans. À l’inverse, en France, s’ils restent inférieurs à la moyenne européenne, les retards de paiement, à 12,4 jours, n’ont jamais été aussi hauts au cours des deux dernières années.

Le poids de la crise

L’analyse des balances âgées des entreprises européennes, par le programme international DunTrade1, avait permis de confirmer combien la crise avait, dès 2008 puis en 2009, fortement pesé sur les comportements de paiements. Depuis le début de l’année 2010, l’amélioration est sensible même si les retards de paiement sont encore supérieurs d’une journée à leur valeur d’avant crise.

Les trésoreries se redressent

8,9% des entreprises européennes retardent leurs paiements de plus de 30 jours. Ce ratio est au plus bas depuis deux ans. Cette amélioration suggère que les trésoreries, quoiqu’encore fragiles dans cette phase de reprise, se redressent, favorisant la pérennité des entreprises. En effet, retards de paiement et défaillances d’entreprises sont indissociables. Altares constate depuis longtemps au travers des mesures de performance de ses scores de risque que les entreprises retardant leurs règlements fournisseurs de plus de 30 jours présentent une probabilité de défaillance multipliée par six.

Du mieux

Confirmation du redressement sur ce troisième trimestre 2010, 41% des entreprises européennes règlent leurs fournisseurs sans retard. Ce taux, qui peut sembler insuffisant, est toutefois un des meilleurs constatés depuis 2006.