Mon compte Devenir membre Newsletters

DossierGestion et développement d'une entreprise

Publié le par

3 - Des spécialistes à votre service

A qui confier la gestion comptable et financière de votre entreprise? Telle est la délicate question à laquelle doit répondre tout dirigeant. Banquier, expert comptable, centre de gestion agréé... Tous les conseils pour opérer les bons choix.

Pourquoi adhérer à un centre de gestion agréé ?

Adhérer à un centre de gestion agréé, association loi de 1901, présente de nombreux avantages, tant au niveau de la formation que fiscalement. Son rôle? La prévention fiscale et économique. […]

Un centre de gestion agréé (CGA) est une association de loi 1901 créée à l'initiative d'experts-comptables, d'une chambre de commerce ou de métiers ou encore d'organisations professionnelles. Toutes les entreprises peuvent adhérer, mais seules celles relevant de l'impôt sur le revenu (IR) bénéficient d'avantages fiscaux. L'adhésion coûte 200 Euros HT par an en moyenne, cotisation que le dirigeant peut déduire de son bénéfice imposable.

Les missions des CGA ?

Le rôle d'un CGA? Premièrement, la prévention fiscale qui consiste à vérifier la cohérence et la vraisemblance des déclarations fiscales des adhérents. «Si l'adhésion à un CGA ne permet pas d'éviter les contrôles fiscaux, il s'avère que les dossiers qu'il traite sont rarement contrôlés par l'administration fiscale», assure Christiane Company, présidente de la Fédération des centres de gestion agréés...

Des avantages fiscaux pour les adhérents

Depuis la loi de finances 2006, le bénéfice imposable des entreprises non adhérentes à un CGA est majoré de 25% avant d'être soumis au barème progressif par tranches de l'IR. Les adhérents ne subissent pas cette majoration. En principe, l'entreprise en est dispensée si elle a adhéré pendant toute la durée de l'exercice considéré ou, en cas de première adhésion, au titre de l'exercice en cours (si elle intervient dans les cinq premiers mois)...

Bien choisir son expert-comptable

De l'établissement des comptes annuels au conseil en matière de gestion, votre expert-comptable est souvent votre conseiller le plus proche. Vous lui confiez vos comptes, le consultez sur l'impact financier et fiscal de toutes vos décisions stratégiques... Comme un médecin de famille, l'expert-comptable devient presque un confident. C'est pourquoi vous devez éviter toute erreur de casting. «Le premier critère pour choisir votre expert-comptable est la confiance qu'il vous inspire, indique Jean-Claude Spitz, vice-président de l'Ordre des experts-comptables, en charge de la communication. L'aspect relationnel est tellement important que notre principal moyen de conquête de nouveaux clients est le bouche à oreille, même si la publicité individuelle a été récemment autorisée.» L'idéal est donc de vous faire recommander un expert-comptable par un de vos confrères qui a le même type d'attentes et de fonctionnement que vous...

Lettre de mission

«Le champ d'intervention de l'expert-comptable est formalisé dans une lettre de mission qui fait office de contrat, précise Jean-Claude Spitz. Ce document est obligatoire et détaille l'ensemble des travaux confiés au cabinet, ainsi que les obligations du client, notamment en matière de délai de délivrance de certains documents ou informations à l'expert-comptable.» Si, contrairement aux avocats, les hommes du chiffre n'affichent aucune spécialisation, vous pouvez quand même vous renseigner sur la typologie de leur portefeuille clients. Le fait de connaître les spécificités liées à votre secteur d'activité ou à la taille de votre entreprise peut être un atout supplémentaire...

Comparez les tarifs

Dans tous les cas, le mieux est de sélectionner trois ou quatre prestataires et de les rencontrer longuement, comme pour un entretien d'embauché. Vos contacts téléphoniques et la première rencontre peuvent servir de test. Soyez attentif à l'accueil que vous réserve chaque interlocuteur, à sa disponibilité, à sa réactivité, à sa capacité d'analyse de votre situation. Décortiquez également chaque mode de tarification. L'expert-comptable va estimer le temps qu'il consacrera à votre dossier pour vous proposer un forfait annuel. Le contrat correspondant à la totalité d'un exercice fiscal, les offres tarifaires sont assez facilement comparables. Pour une tenue comptable sans difficultés particulières, comptez de 50 à 80 euros de l'heure, selon l'Ordre des experts-comptables d'Ile-de-France...

Comptes pro et perso, privilégiez la même banque

Par peur de se tromper de compte et de chéquier, bon nombre de chefs d'entreprise optent pour deux banques différentes pour gérer leurs comptes personnel et professionnel. Certains y voient également l'occasion de ne pas être « à la merci » d'un banquier en lui cachant l'état de santé de leurs finances et patrimoine personnels. Cette méfiance peut notamment s'expliquer par la crainte de voir leur gestionnaire prélever un compte pour renflouer l'autre, sans leur accord. « C'est une pratique interdite par la loi, du moins si le banquier le fait de sa propre initiative. Mais, il est vrai que, dans les faits, cela peut se produire. Rarement néanmoins », reconnaît Kevin Serrour, expert Rivalis, un réseau de services dédié aux entreprises...

 

L'expert-comptable, un expert polyvalent

En dehors des missions classiques de gestion comptable, le champ de compétences de l'expert-comptable s'étend à plusieurs domaines.

La gestion de l'entreprise

- Conseil en gestion: assistance à la création d'entreprise, projets d'investissement, contrôle budgétaire, tableaux de bord...
- Conseil en finance: trésorerie, recherche de financements, relations avec les organismes bancaires et financiers...
- Formation: plan de formation, aide au recrutement
- Accompagnement des PME en difficulté: restructuration, plan de continuation
- Export: recherche de partenaires à l'étranger, relation avec les organismes de financement, analyse de marché...
- Evaluation d'entreprises dans le cadre de cessions, apports, successions, partages, donations, transmissions...

Les obligations légales

En matière juridique, l'expert-comptable peut donner des consultations relevant de son activité principale et rédiger des actes sous seing privé qui constituent l'accessoire direct de la prestation fournie.

Le droit du travail et la gestion sociale

- Etablissement des bulletins de paie et des déclarations sociales
- Assistance à la gestion de personnel
- Mise en place de systèmes d'intéressement, de prévoyance, de retraite adaptés
- Mise en oeuvre de la loi sur les 35 heures

La fiscalité

- Etablissement de toutes les déclarations fiscales
- Optimisation de la gestion fiscale
- Gestion fiscale de groupe
- Assistance en cas de contrôle
- Représentation en cas de contentieux devant la commission départementale des impôts directs, devant la commission de conciliation...

Le droit des sociétés

- Choix de la forme juridique
- Assistance pour les formalités
- Préparation des opérations de constitution, d'augmentation de capital, de transmission...

L'information de l'entreprise

- Etudes d'opportunités et de besoins, adaptations des programmes
- Elaboration du cahier des charges
- Assistance au choix des logiciels de gestion..

L'audit

- Audit des comptes dans le cadre de prises de participation, de rachats d'entreprises
- Auditjuridique, fiscal, social, organisationnel
- Audit des systèmes informatiques
- Audit des assurances...

Toutes les clés pour réussir son plan marketing

Ombres chinoises et autres manigances