Mon compte Devenir membre Newsletters

Christine Lagarde veut réformer l'impôt sur les sociétés

Publié le par

La ministre de l'Economie a déclaré à La Tribune qu'"il n'est pas très sain qu'il y ait un tel écart entre taux facial d'imposition sur les bénéficies (33,3%) et le taux réel (22%)".

Pour Christine Lagarde, "il n'est pas très sain qu'il y ait un tel écart en France entre taux facial d'imposition sur les bénéficies (33,3%) et le taux réel (22%)". A noter que le taux facial est le taux nominal d'impôts. Le taux réel est ce qui est réellement payé par l'entreprise au fisc, une fois toutes les exonérations prises en compte. La ministre de l'Economie a tenu ces propose dans une interview à La Tribune du mardi 23 mars précisant en outre qu'elle réfléchit "à la meilleure manière d'y remédier". D'après Christine Lagarde, la première raison de cet écart est "l'existence en France de nombreuses exonérations ou taux réduits dont les grands groupes savent tirer parti, plus que les PME."