Mon compte Devenir membre Newsletters

TVA: les hôteliers et restaurateurs veulent être reçus en urgence à Bercy

Publié le par

Les organisations professionnelles d'hôteliers et de restaurateurs ont demandé en urgence un rendez-vous avec les ministres de l'Economie et du Budget, pour en savoir plus sur les intentions du gouvernement en matière de TVA.

Le secteur de la restauration reste sur le qui-vive. Les organisations professionnelles d'hôteliers et de restaurateurs ont demandé le 03 novembre un rendez-vous avec les ministres de l'Economie et du Budget, "pour en savoir plus sur les intentions du gouvernement en matière de TVA", ont-elles annoncé dans un communiqué. Cette rencontre à Bercy devrait avoir lieu "en toute hypothèse avant la fin de la semaine", précisent les huit organisations syndicales du secteur, signataires de cette demande (Fagiht, CPIH, GNC, Snarr, SNRPO, SNRTC, Synhorcat, Umih).

Depuis l'intervention télévisée du chef de l'Etat le 27 octobre, le secteur se sent menacé par une remise en question de la TVA à 5,5%. Si Nicolas Sarkozy a exclu "une augmentation généralisée de la TVA" pour limiter l'aggravation du déficit des finances publiques, il a évoqué "des pistes", sans toutefois les préciser. Il a aussi mis aussi en avant "la convergence avec nos amis allemands". Or l'Allemagne dispose de deux taux de TVA, l'un à 19, l'autre à 7%, contre 19,6 et 5,5% en France. D'où l'idée, prônée par certains députés UMP, de créer un taux de TVA intermédiaire auxquels seraient assujettis des produits et des services actuellement soumis au taux réduit.