Mon compte Devenir membre Newsletters

63% des patrons de TPE-PME seraient victimes du stress

Publié le par

Selon une enquête menée en avril par le Conseil supérieur de l'Ordre des experts comptables et TNS Sofres, 63% des patrons de TPE et de PME seraient sujets au stress.

Stress, incertitude, angoisse. Ces facteurs ont pour habitude de caractériser les conditions de travail des salariés mais depuis peu, celles des patrons de TPE et de PME. Une enquête réalisée en avril par le Conseil supérieur de l'Ordre des experts comptables et TNS Sofres se penche sur la souffrance des patrons. Sur 800 dirigeants interrogés, 72 % déclarent que la situation économique et sociale « a tendance à aller plus mal ». Conséquence: 63 % des patrons de PME se disent stressés (71 % de patrons femmes, 60 % d'hommes).

Pour 69% des personnes sondées, ce stress est en premier lieu généré par « l'évolution du carnet des commandes », suivie par « la gestion du personnel » (67 %). La charge de travail, les craintes d'impayés et la situation de leur trésorerie inquiètent près d'un patron sur deux.

S'ajoute ensuite un casse-tête juridique dans des sociétés où les patrons doivent aussi faire office de DRH. La moitié d'entre eux se déclarent dépassés par tout ce qu'ils ont dû faire cette dernière année. Pour preuve, 42 % des sondés déclarent avoir des angoisses dans les PME, 58 % dans les TPE. « Plus de 34 % des patrons de PME ont des problèmes de santé, 58 % dans les TPE. 50 % des patrons, toutes entreprises confondues, souffrent d'insomnie», révèle l'enquête.

«Parmi les phénomènes inédits qui jouent sur le stress, Internet et les téléphones portables nous ont fait perdre la notion du temps. Nous n'avons pas encore appris à dompter ces instruments, estime Pierre Grafmeyer, vice-président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables. Or les dirigeants de PME sont d'autant plus exposés qu'ils font souvent des métiers de services, où il faut sans cesse rester disponible pour ne pas perdre un contrat. »