Mon compte Devenir membre Newsletters

67 % des salariés français ont bénéficié d'une formation professionnelle au cours des cinq dernières années

Publié le par

L'Afpa révèle les résultats de l'enquête “Formation professionnelle et mutation de l'entreprise”.

67 % de salariés ont été formés ces cinq dernières années. C'est ce que révèle l'enquête “Formation professionnelle et mutation de l’entreprise”, réalisée auprès de 4 395 salariés et 400 chômeurs français du 26 avril au 12 mai 2011 par IPSOS - Logica Business Consulting pour l’Association nationale pour la formation des adultes (Afpa). Cependant, selon l'enquête, les salariés plus qualifiés restent surreprésentés, alors que les moins qualifiés devraient être le public privilégié des dispositifs de formation professionnelle. Ces derniers restent pour un tiers d’entre eux “non formés” en entreprise.

L’enquête met bien en évidence combien la formation est un outil efficace de conduite du changement : parmi les entreprises qui vivent des changements qualifiés par leurs salariés de “trop rapides” (20 %), les entreprises qui forment mieux/plus leurs salariés réussissent à maintenir “une situation générale en amélioration” ou du moins “stable”, à l’inverse les entreprises qui ne forment pas assez ou pas bien voient aux yeux de leurs salariés “la situation générale se dégrader”.

Par ailleurs, parmi les 67 % des salariés ayant bénéficié de formations, 78 % les jugent utiles dans l’exercice de leur métier et 60 % jugent qu’elles ont favorisé leur évolution professionnelle. Les salariés ayant bénéficié d’une formation qualifiante (37 % des salariés formés) sont encore plus positifs sur ces points.

Plus adaptés à leur métier, les salariés sont aussi plus motivés dans l’exercice de celui-ci après être passé par une formation : les salariés qui déclarent une motivation en augmentation sont aussi des salariés qui sont nettement plus (très) satisfaits de leurs possibilités de formation (81 % se déclarent satisfaits), quand, à l’opposé, les salariés qui déclarent une motivation en diminution ne sont que 31 % à être satisfaits de leurs possibilités de formation.

La formation semble donc répondre à trois enjeux pour l’entreprise. Elle motive les salariés. Elle assure leur employabilité et leur adaptabilité dans le long terme (et sécurise ainsi leur parcour). Et elle permet à l’entreprise elle-même d’être en capacité de changer : plus souples, plus innovantes, plus performantes.