Mon compte Devenir membre Newsletters

86% des Français misent sur les patrons de TPE-PME pour créer les emplois de demain

Publié le par

La plupart des Français estiment que les entrepreneurs de TPE-PME participent activement au développement économique et au renouvellement des emplois dans leur région.

Pour une très large majorité de Français, l’entrepreneur de TPE-PME participe activement au développement économique de leur région (pour 89% des personnes interrogées) et assure le renouvellement des emplois de demain (86%). Dans plus de 80% des cas, l’entrepreneur est également perçu comme un modèle de courage, exemplaire pour les jeunes générations. C'est l'un des quatre principaux enseignement du sondage* mené par OpinionWay sur "Les Français et leurs entrepreneurs", pour le compte de Ciel, des CCI-Entreprendre en France et du Salon des entrepreneurs. Cette étude a été réalisée à l'occasion du 7e Salon des entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes qui se tiendra les 23 et 24 juin 2010 au Centre de congrès de la ville.

D'autre part, quel que soit leur bord politique, les Français prêtent plus facilement des vertus de dynamisme et de confiance aux entrepreneurs de petites structures: 87% leur font confiance s’ils sont patrons de PME ou de TPE, et à l'inverse, 70% ne leur font pas confiance s’ils dirigent une grande entreprise.

Pour les personnes sondées, l'entrepreneur idéal crée des emplois (53%), sait surmonter les obstacles (36%), est un self-made man qui réussit en partant de rien (34%). En revanche, et contre toute attente, l’entrepreneur idéal n’est pas en priorité celui qui prend des risques (14%), qui invente le futur (11%), ni même qui rémunère bien (10%).

Enfin, 32% des personnes interrogées déclarent vouloir tenter un jour l’aventure de la création d’entreprise et elles sont même 6% à s’y préparer activement dès aujourd’hui, soit un vivier de 3 millions d’entrepreneurs potentiels à court terme.

 *Étude quantitative réalisée auprès d’un échantillon de 1047 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans ou plus, constitué selon la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d’âge, de statut d’activité, de catégorie socioprofessionnelle et de région de résidence.
Interrogation en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview), du 28 au 30 avril 2010.