Mon compte Devenir membre Newsletters

Augmenter les salaires : "La dernière des bêtises à faire", estime le président de la Banque centrale européenne

Publié le par

Selon Jean-Claude Trichet, une hausse des rémunérations en Europe serait préjudiciable à la réduction du chômage.

Une augmentation des salaires ? Inenvisageable pour Jean-Claude Trichet. Le président de la Banque centrale européenne (BCE), interviewé dimanche 20 février dans l'émission d'Europe 1 “Le grand rendez-vous” (voir la vidéo), a en effet déclaré que ce serait « la dernière des bêtises à faire ». En ce sens qu'une telle mesure pèserait sur la baisse du chômage. « Il est parfaitement clair que ceux qui ont su maîtriser leurs coûts connaissent un grand succès en matière de réduction du chômage. Ce qui est quand même l'objectif majeur de la plupart des pays », a-t-il expliqué. Avant de citer le cas de l'Allemagne, exemplaire à ses yeux.

François Baroin, le ministre du Budget, invité le lendemain par la radio, considère que les déclarations du président de la BCE sont « très curieuses » (voir la vidéo). Il indique : « Notre objectif, c'est de faire en sorte que tous les efforts produits n'abîment pas le quotidien et permettent à terme une augmentation des salaires. »