Mon compte Devenir membre Newsletters

Bien-être au travail : les salariés de TPE sont frustrés

Publié le par

Les Français sont toujours très attachés à la valeur travail. Ils évoquent spontanément les notions de plaisir, d'épanouissement et de motivation. Mais les salariés de TPE, et dans une moindre mesure de PME, ont peur pour leur avenir professionnel, selon l'Observatoire de la vie au travail (Ovat).

Bien-être au travail : les salariés de TPE sont frustrés

Les salariés français sont frustrés. C'est ce qu'il ressort de l'enquête 2012 de l’Observatoire de la vie au travail (Ovat). Les plus affectés sont les personnes travaillant dans des TPE. Elles sont les plus inquiètes, juste après les salariés des PME. C'est également cette population de travailleurs qui a le plus peur de son avenir professionnel. Toujours dans les petites structures, les cadres de proximité sont “désemparés et donc moins bien perçus par leurs collaborateurs directs”, souligne l'étude.

Pour autant, la valeur travail est toujours aussi forte dans l'esprit des Français. Spontanément, ils évoquent les notions de plaisir, d'épanouissement, de motivation, d'engagement, de rigueur, d'organisation, de responsabilité… Leur capital “enthousiasme” est très élevé et atteint 80,3 % (79,6 % en 2011). Toutefois, ils déplorent que leur désir d'implication soit insuffisamment exploité et bridé par un fort manque de reconnaissance. C'est d'ailleurs la principale cause de stress par la majorité des Français (58 % de taux d’insatisfaction).

Enfin, ils pointent “le manque de proximité de leur management” et, dans une moindre mesure, “le manque de transparence de leur organisation”. Des critiques surtout effectuées par les salariés de PME.