Mon compte Devenir membre Newsletters

Dialogue social : forte divergence de points de vue entre patrons et salariés

Publié le par

Près de neuf patrons sur dix estiment que le dialogue social est bon dans leur entreprise. Cependant, seuls 57 % des salariés partagent cette opinion.

Une même question, deux avis très contrastés. 93 % des chefs d'entreprise estiment que le dialogue social est bon, voire très bon dans leur société. À l'inverse, les salariés ne sont que 57 % à partager cette opinion. C'est ce qu'indique le dernier Observatoire social de l'entreprise publié en janvier 2011 et réalisé par Ipsos pour le groupe Cesi, un organisme de formation professionnelle.

Plus surprenant encore : les salariés se montrent, dans l’ensemble, plus critiques que les patrons sur l’efficacité des représentants du personnel (RP) dans leurs diverses missions. De fait, 66 % des dirigeants estiment que les RP jouent bien leur rôle pour faire connaître et défendre les droits des collaborateurs (contre 50 % pour les salariés), 62 % qu'ils permettent de préserver un bon climat social (contre 47 %), et 63 % qu'ils améliorent les conditions de travail des salariés (contre 47 %).

 

Méthodologie :

409 chefs d’entreprise ont été sondés par téléphone. L’échantillon a été raisonné pour disposer de dirigeants de petites et de grandes structures (152 chefs d’entreprise de 1 à 10 salariés ; 51 de 11 à 49 salariés ; 50 de 50 à 99 salariés; 50 de 100 à 249 salariés ; 52 de 250 à 499 salariés ; 54 de 500 salariés et plus). L’échantillon a également été raisonné en fonction du secteur. Lors du traitement des réponses, chaque catégorie a été remise à son poids réel afin d’assurer la représentativité des résultats.

1 004 salariés du secteur privé ont été sondés par Internet. Il s'agit d'un échantillon représentatif de la population des salariés du secteur privé en termes de sexe, d’âge, de catégorie de commune et de région. Il a été raisonné en fonction de la catégorie socioprofessionnelle (253 cadres, 248 professions intermédiaires, 256 employés, 247 ouvriers). Lors du traitement des résultats, chaque catégorie a été remise à son poids réel afin d’assurer la représentativité des résultats.