Mon compte Devenir membre Newsletters

Heureux au travail ? Pas vraiment, selon deux salariés sur trois

Publié le par

La motivation des salariés atteint des scores historiquement bas, selon les résultats du baromètre Ipsos/Edenred "Bien-être et motivation des salariés français en 2011" publiés le 5 avril.

La démotivation gagne du terrain dans les entreprises françaises. Selon les résultats du baromètre/Edenred Ipsos pour le quotidien "La Tribune", publié le 05 avril, à peine un salarié sur trois (31 %) se déclare être "souvent heureux" au travail. Un pourcentage qui diminue, pour atteindre son point le plus bas depuis 2007. En 2010, 37 % d'entre eux se disaient satisfaits.

En cause ? Un manque de reconnaissance pour 26 % des salariés et une rémunération trop faible, pour près de deux sondés sur dix. La question du pouvoir d'achat reste également un sujet très sensible. Près de sept salariés sur dix restent mécontents.

Si la démotivation des ouvriers (42 %) et des employés (38 %) stagne entre 2007 et 2010, elle s'accroît notamment pour les cadres supérieurs. En 2007, ils étaient seulement 19 % à déclarer que leur motivation diminuait. Aujourd'hui, ils sont presque le double.