Mon compte Devenir membre Newsletters

L'Adapt formule quatre priorités pour améliorer l'accès à l'emploi des personnes handicapées

Publié le par

L'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt) estime notamment qu'il faut adapter et développer la formation et l'alternance pour les handicapés.

Le principal frein à l'employabilité des handicapés? Leur formation initiale. Selon l'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt), “l’accès à l’école, au collège, à l’université et aux grandes écoles reste insuffisamment ouvert aux personnes handicapées qui se heurtent à de nombreux obstacles.” Ainsi, dans l’enseignement supérieur, les étudiants handicapés ne représenteraient en 2009 que 0,5% de la population étudiante totale.

C'est pour cette raison que l'Adapt a formulé quatre priorités pour améliorer l'accès à l'emploi des personnes handicapées.

Priorité n°1: parler métier avant de parler emploi: valoriser l’expérience professionnelle; considérer les carrières atypiques et les parcours originaux; prendre en compte l'ensemble des capacités et des motivations de la personne handicapée autour de son projet professionnel; travailler sur des filières innovantes, des nouveaux métiers porteurs d’emploi en collaboration avec les entreprises et les branches professionnelles.

Priorité n°2: adapter et développer la formation et l’alternance: créer des formations spécifiques et assouplir les cadres de formations existants pour les adapter à des métiers qui offrent de réels débouchés; personnaliser l'accompagnement des personnes handicapées par des “tuteurs” qualifiés, tout au long de leur parcours de formation; développer la mise en place de formations en alternance dans les Centres de rééducation professionnelle; développer la validation des acquis de l’expérience.

Priorité n°3: manager autrement: favoriser le tutorat au sein de l'entreprise afin de veiller à un transfert optimal des compétences acquises en formation; anticiper l’évolution des situations de handicap pour favoriser le maintien dans l’emploi; sensibiliser équipes et collaborateurs à l’arrivée du nouveau salarié; prévoir l'aménagement des postes en amont et promouvoir la diversification des rythmes de travail ou le télétravail; développer les contrats de mise à disposition des personnes handicapées pour les entreprises.

Priorité n°4: travailler avec et pour les générations futures: faire travailler ensemble établissements scolaires et universités, services de l'emploi, entreprises et collectivités territoriales; encourager la rencontre et le partenariat jeune handicapé/jeune valide; faciliter l'intégration scolaire et universitaire des jeunes handicapés dans les établissements de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur; former les professionnels de l’Éducation nationale à l’accueil des enfants et des jeunes handicapés; accroître la représentation du handicap dans tous les compartiments de la vie civile.