Mon compte Devenir membre Newsletters

L'origine ethnique, l'âge et le sexe sont les principaux facteurs de discrimination

Publié le par

À l'heure où chacun œuvre pour favoriser la diversité en entreprise, la discrimination semble encore frapper certains actifs, d'après une enquête Cegos-Paris-Dauphine.

La discrimination semble encore frapper certains actifs. Parmi les facteurs les plus discriminants : l’origine ethnique, l’âge et le sexe, selon les dires de plus de trois DRH sur cinq. C’est ce que révèle une enquête* du centre de formation professionnelle Cegos et de l’université Paris-Dauphine, dévoilée le 29 juin 2011. Interrogés sur les discriminations à l’œuvre dans leur propre entreprise, les DRH donnent une réponse différente : 32 % citent en premier lieu l’âge, 23 % les activités syndicales, 19 % l’état de santé et 19 % le physique.
Les salariés ont eux aussi été interrogés pour les besoins de l’enquête. Leur vision diffère légèrement de celle des DRH. 41% d'entre eux mettent en avant l'âge comme source de discrimination, 36 % l'apparence physique et 32 % le sexe. Viennent ensuite les activités syndicales, l'origine ethnique, l'état de santé, la situation de famille, la nationalité et le handicap (19 %).

L’enquête s’intéresse également aux formes prises par les discriminations. Ainsi, elles auraient pris une forme plus insidieuse due au développement de l’arsenal juridique. 30 % des salariés déclarent ainsi avoir déjà entendu des rumeurs visant à discréditer un collègue.

* Enquête réalisée en en mars et avril 2011, auprès de 1 045 salariés et 160 DRH