En ce moment En ce moment

L'origine ethnique, l'âge et le sexe sont les principaux facteurs de discrimination

Publié par le

À l'heure où chacun œuvre pour favoriser la diversité en entreprise, la discrimination semble encore frapper certains actifs, d'après une enquête Cegos-Paris-Dauphine.

  • Imprimer

La discrimination semble encore frapper certains actifs. Parmi les facteurs les plus discriminants : l’origine ethnique, l’âge et le sexe, selon les dires de plus de trois DRH sur cinq. C’est ce que révèle une enquête* du centre de formation professionnelle Cegos et de l’université Paris-Dauphine, dévoilée le 29 juin 2011. Interrogés sur les discriminations à l’œuvre dans leur propre entreprise, les DRH donnent une réponse différente : 32 % citent en premier lieu l’âge, 23 % les activités syndicales, 19 % l’état de santé et 19 % le physique.
Les salariés ont eux aussi été interrogés pour les besoins de l’enquête. Leur vision diffère légèrement de celle des DRH. 41% d'entre eux mettent en avant l'âge comme source de discrimination, 36 % l'apparence physique et 32 % le sexe. Viennent ensuite les activités syndicales, l'origine ethnique, l'état de santé, la situation de famille, la nationalité et le handicap (19 %).

L’enquête s’intéresse également aux formes prises par les discriminations. Ainsi, elles auraient pris une forme plus insidieuse due au développement de l’arsenal juridique. 30 % des salariés déclarent ainsi avoir déjà entendu des rumeurs visant à discréditer un collègue.

* Enquête réalisée en en mars et avril 2011, auprès de 1 045 salariés et 160 DRH

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

RH - Management

Par Thomas d'Hauteville, iNNERSHiP

Trop peu impliquer ses salariés dans leur parcours professionnel expose les entreprises à un risque de désengagement massif et de fuite des [...]