Mon compte Devenir membre Newsletters

Le débat sur les 35 heures devra attendre

Publié le par

La question de la durée hebdomadaire de travail n'a finalement pas été intégrée à la convention pour l'emploi de l'UMP qui s'est tenue la semaine dernière.

La convention de l'UMP sur l'emploi n'aura pas évoqué l'épineux débat autour des 35 heures ou plus précisément autour de sa sortie comme il était pourtant prévu. Cet événement, qui s'est tenu la semaine dernière, était organisé par Jean-François Copé, président du groupe de la majorité présidentielle et piloté par son adjoint Hervé Novelli.

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie est défavrorable à une "réouverture du dossier", a justifié ainsi cette décision qui serait venue "d'en-haut" : « Remettre en cause (les 35 heures) reviendrait à abandonner une grande avancée : les heures supplémentaires défiscalisées ». Jean-François Copé, farouche opposant aux 35 heures, a indiqué : « Nous aborderons la question du temps de travail dans une autre convention ». À noter qu'un autre rendez-vous portant sur la "refondation sociale" devrait avoir lieu d'ici deux mois. Son contenu pércis ? Inconnu à ce jour.