Mon compte Devenir membre Newsletters

Le marché de l'emploi des cadres se redresse timidement

Publié le par

Après la baisse de l'année 2009, les chiffres du premier trimestre 2010 sont encourageants pour les recrutements de cadres, mais des disparités persistent.

La moitié des entreprises interrogées dans le cadre du Baromètre Apec* ont recruté au moins un cadre au cours du premier trimestre 2010, soit six points de plus qu’au premier trimestre 2009. C'est ce qu'indique la note de conjoncture trimestrielle de l'association pour l'emploi des cadres (Apec) publiée le 21 avril.

De même, 43% des entreprises prévoient de recruter au deuxième trimestre 2010, soit 7 points de plus qu’au deuxième trimestre 2009. Ces résultats encourageants sont toutefois à tempérer, dans la mesure où les chiffres de 2009 constituent un plancher pour le Baromètre Apec.

Ainsi, les résultats de ce trimestre se situent toujours très en deçà en comparaison des mêmes trimestres de 2006 à 2008.
Par ailleurs, les deux tiers des entreprises qui recrutent déclarent des volumes de recrutement stables ou en baisse par rapport à la même période l’an passé, alors même que nous étions en pleine crise du marché de l’emploi.

Des situations contrastées en fonction des secteurs

Le secteur de l’industrie, dans une situation très difficile lors des derniers trimestres, se redresse légèrement début 2010 par rapport à début 2009. Dans le commerce-transports et l’ingénierie-R&D, les perspectives de recrutement sont orientées nettement à la hausse. En revanche, les entreprises de la construction et du médicosocial affichent des prévisions mitigées, alors qu’elles continuent pourtant à recruter, notamment pour remplacer les départs.

Les profils confirmés bénéficient de la conjoncture

L’année 2009 a été marquée par un regain d’intérêt pour les profils de cadres confirmés, au détriment des jeunes diplômés. Cette tendance se confirme en ce début 2010. Même si les cadres de 1 à 10 ans d’expérience constituent toujours la cible privilégiée des entreprises, les perspectives de recrutement gagnent en deux ans 22 points pour les cadres de 10 à 20 ans d’expérience et 16 points pour les cadres de plus de 20 ans d’expérience. Les jeunes diplômés, en revanche,
voient leurs perspectives de recrutement perdre 8 points sur la même période.

*Le Baromètre trimestriel de recrutement cadre permet de connaître l’évolution du climat chez les recruteurs à partir de l’interrogation d’un panel de 750 entreprises de plus de 100 salariés représentatives du secteur privé.