Mon compte Devenir membre Newsletters

Les cadres sont prêts à changer d'employeur pour augmenter leur rémunération

Publié le par

Plus de deux cadres sur cinq envisagent de quitter leur job, parmi lesquels 31 % ont passé des entretiens ces derniers mois, selon le 7e baromètre Ifop-Cadremploi. Pourquoi ? Pour gagner plus...

Faisant face à une situation toujours dégradée au sein de leur entreprise et confrontés, pour beaucoup, à un gel de leur salaire (39 % seulement ont été augmentés fin 2010 ou début 2011), 41 % des cadres envisagent de la quitter, parmi lesquels 31 % ont passé des entretiens au cours des trois derniers mois. Voici l'un des enseignements de la septième vague du baromètre Ifop-Cadremploi publiée le 20 juin 2011. À ce titre, le souhait de gagner plus constitue plus que jamais la première attente en cas de changement d’emploi (62 %, au niveau le plus haut depuis la création du baromètre).

Pour autant, en réponse à une ambiance (54 %) et à un contenu du travail (52 %) qu’ils voient se dégrader, les cadres accordent également toujours une forte importance à la reconnaissance et aux perspectives d’évolution (37 %), à la possibilité de faire de nouvelles expériences (33 %) et à la recherche d’une bonne ambiance de travail (33 %).

À noter que le baromètre confirme la remontée de l’optimisme des cadres sur le contexte économique en général, et plus particulièrement sur le marché de l’emploi cadre, où l’on enregistre un score majoritaire pour la première fois depuis juin 2008 (56 %, + 7 points depuis décembre dernier et + 22 points depuis mai 2010).

 

* Étude menée auprès d'un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population cadre sous contrat de droit privé. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto administré en ligne du 2 au 7 mai 2011.