Mon compte Devenir membre Newsletters

Les enfants d'immigrés victimes de discrimination au travail

Publié le par

Les enfants d'immigrés originaires du Maghreb ont des salaires plus bas et des taux d'emploi inférieurs à ceux dont les deux parents sont français de naissance, selon une étude de l'Insee.

Les Français ayant au moins un parent immigré originaire du Maghreb ont des taux d'emploi inférieurs de 18 points et des salaires 13% inférieurs à ceux des Français dont les deux parents sont français de naissance. C'est ce qu'indique une étude de l'Insee publiée le 6 janvier.

Les auteurs précisent que cette différence de taux d'emploi ne s’explique que “partiellement” par le diplôme et pourrait découler aussi de la discrimination, même s'ils appellent à “la prudence”. En effet, les résultats montrent que le fait que cette population soit, entre autres, plus jeune et moins diplômée en moyenne, ne rend compte que de 4 des 18 points d’écart de taux d’emploi.

“En revanche, les différences de caractéristiques individuelles observées expliquent totalement les écarts de salaires entre les deux groupes”, expliquent-ils. Autrement dit, une fois embauchés, il n'y a pas (ou peu) de discrimination s'agissant de la rémunération.