Mon compte Devenir membre Newsletters

Absentéisme au travail : les PME moins bien loties que les grands groupes

Publié le par

3,84 %, c'est le taux d'absentéisme relevé dans les entreprises en 2011, soit 14 jours par an et par salarié. Les PME, elles, restent bien au-dessus de cette moyenne, avec 4,32 %...

Absentéisme au travail : les PME moins bien loties que les grands groupes

L’absentéisme au travail recule. En 2011, les salariés français n’ont été absents de leur poste que 14 jours en moyenne, soit un taux d’absentéisme de 3,84 % : un chiffre en déclin, en comparaison à l’année précédente (4 %). C’est le constat que dresse Alma Consulting Group (cabinet de conseil en réduction des coûts) dans une enquête publiée le 4 septembre 2012*.

Autre enseignement à retenir : les grands groupes enregistrent un taux d’absentéisme plus faible que les PME (3,7 % contre 4,32 %). Alma Consulting Group explique un tel écart par “davantage de moyens d’actions, de politiques structurées favorisant la présence des salariés” mis en place dans les grandes entreprises.

Par ailleurs, certains secteurs brillent par leur assiduité : c’est le cas du BTP avec un taux d’absentéisme de 2,97 % (soit 10 jours), de l’industrie et des services. A contrario, le secteur de la santé connaît une forte dégradation et doit faire face à 24 jours environ d’absence annuelle par salarié.

À ce jour, 60 % des répondants ont mis en place un projet global sur l’absentéisme qui passe notamment par la prévention des accidents de travail, l’organisation de contre-visites médicales ou l’aménagement des postes de travail.

* Enquête réalisée de janvier à juin 2012 auprès des DRH de 241 entreprises représentant 408 834 salariés en 2011.