Mon compte Devenir membre Newsletters

Les salariés perdent 50 minutes par jour à organiser leur poste de travail

Publié le par

Quatre salariés sur cinq souffrent de troubles musculo-squelettiques, dus à une mauvaise posture. Pourtant, ils consacrent beaucoup de temps chaque jour à repenser leur poste de travail.

Première cause de maladie professionnelle, les TMS (troubles musculo-squelettiques) gagnent encore du terrain. Selon une enquête de Followes* (spécialiste de l’environnement du poste de travail), quatre salariés sur cinq en sont atteints ! Ce chiffre représente une progression de 20 % par an des maux dus à une mauvaise posture. Les plus fréquents ? Les douleurs au dos, suivis des maux de tête. De même, les problèmes oculaires ont touché près d’un français sur trois (29 %), alors que les douleurs aux poignets et aux bras ont touché plus d’un français sur quatre (26 %).

Pourtant, les salariés tricolores sont très sensibles à leur espace de travail : pour 76 % d’entre eux, la préoccupation principale est d’avoir une bonne assise, avec une chaise confortable. Sans oublier l’organisation du bureau et une bonne qualité d’éclairage. Persuadés que leur confort est le gage d’une meilleure productivité, les Français deviennent-ils trop soucieux de leur environnement de travail ? L’étude de Followes révèle qu’ils perdraient jusqu’à 49,2 minutes par jour à réorganiser leur espace jusqu’à ce qu’il leur convienne ! Pourtant, le spécialiste affirme que 83 % des entreprises n’ont pas respecté leur obligation de fournir un poste de travail adéquat à leurs collaborateurs. 65 % des PME ignorent la directive européenne 90/270/CEE, selon laquelle les entreprises sont dans l’obligation de réaliser une évaluation annuelle des espaces de travail pour s’assurer qu’ils sont adaptés aux besoins de chaque individu.