Mon compte Devenir membre Newsletters

Portraits robots des voyageurs d'affaires d'aujourd'hui

Publié le par

Une nouvelle étude globale réalisée par Concur et le GBTA, décrypte les profils et les besoins des voyageurs d'affaires d'aujourd'hui en les segmentant en cinq portraits types. Compte rendu.

Les voyageurs professionnels utilisent de plus en plus les technologies, non seulement pour rendre leurs déplacements plus productifs, mais également pour rester en contact avec leurs proches. Voici l'enseignement principal d'une étude réalisée par le GBTA et Concur.

Parmi les voyageurs interrogés, 79 % se déplacent souvent avec leurs appareils électroniques pour rester en lien avec leur famille et leurs amis. Au moins deux tiers des professionnels qui emportent un ordinateur portable, une connexion haut-débit sans fil, un GPS et un smartphone utilisent également des applications mobiles dédiées aux déplacements, entre autres outils.

Les tendances principales tirées par l'enquête :

- La plupart des voyageurs d’affaires estiment que rien ne peut remplacer leur présence physique (78 %) et aiment voyager dans le cadre de leur travail (78 %).
- Pour près de la moitié des voyageurs d’affaires, rester en contact avec famille et amis (46 %) et voyager en sécurité (46 %) sont les principaux objectifs en déplacement.
- Près de la moitié d’entre eux (46 %) ont des budgets limités, ce qui exerce une pression sur leurs projets de déplacement.
- En moyenne, la durée du déplacement est de quatre jours, et son coût de 1 270 euros (1 837 dollars).
- En règle générale, les voyageurs d’affaires sont des hommes (59 %), âgés de 38 ans et ont fait des études supérieures (71 %).

Pour bien comprendre les besoins et habitudes des voyageurs d’affaires, l'étude identifié cinq segments de voyageurs sur le marché actuel : les vétérans (33 %), les éreintés de la route (25 %), les fébriles et inquiets (21 %), les fans de technos (14 %) et les nouvelles recrues (7 %).
Cette classification repose sur les objectifs de leurs déplacements, leurs caractéristiques, l’usage qu’ils font des technologies et leurs données démographiques.

Les portraits-types

- Les vétérans sont les voyageurs les plus expérimentés. Ils réalisent, en moyenne, 12 déplacements par an, et quatre nuits hors du domicile à chaque déplacement.
88 % d’entre eux sont âgés de 35 ans et plus.
Ils n'ont aucune difficulté à gérer leurs déplacements, régler les modalités de leur voyage et assurer le suivi de leurs dépenses. L'objectif principal des voyageurs de cette catégorie est de veiller à ce qu’ils ne soient pas gênés par un manque d’équipements connectés, preuve d’une réceptivité élevée aux nouvelles technologies, pour une plus grande productivité en déplacement. Ce groupe aime les déplacements professionnels ; la quasi-totalité des voyageurs vétérans (94 %) emportent avec eux un ordinateur portable et un smartphone pour rester en contact.

- Les éreintés de la route voyagent souvent et moins volontiers. Ils réalisent en moyenne 15 déplacements par an, et trois nuits hors du domicile par déplacement.
74 % d’entre eux ont plus de 35 ans.
L’objectif principal des éreintés de la route est de se sentir en sécurité pendant les déplacements (42 %), et de rester en contact avec leurs proches (41 %). 
Ils souhaiteraient se déplacer moins et tendent à préférer la voiture à tout autre moyen de transport. Parmi toutes les catégories de voyageurs, les éreintés de la route sont les plus susceptibles d’emporter un GPS portable en déplacement.

- Les fébriles et inquiets, moins souvent en déplacement, sont confrontés à des difficultés lors des voyages d’affaires. Ils réalisent en moyenne 11 déplacements par an, et quatre nuits hors du domicile à chaque déplacement. Ils sont généralement plus jeunes, 89% d’entre eux étant âgés de moins de 55 ans. L’objectif principal des fébriles et inquiets est de se sentir en sécurité pendant les déplacements (50 %), et de rester en contact avec leurs proches (46 %). Moins habitués aux déplacements, ils tendent à apprécier ces missions, mais voyager vers de nouvelles destinations et respecter des politiques d’entreprise les rend nerveux.

-Les fans de technos sont des voyageurs enthousiastes, qui adoptent immédiatement les nouvelles technologies.
Ils réalisent en moyenne 13 déplacements par an, et quatre nuits hors du domicile à chaque déplacement.
Ce sont en grande majorité de jeunes voyageurs, 52 % d’entre eux ont moins de 34 ans. Ces passionnés de technologies apprécient les déplacements professionnels. Ils comptent sur la technologie pour être plus productifs et rester en contact avec leur famille et leurs amis. Ils sont susceptibles de dépenser davantage à chaque déplacement, et plus enclins à prendre l'avion pour atteindre leur destination. Les voyageurs de cette catégorie aiment utiliser les dernières innovations technologiques, telles que les tablettes électroniques (25 %) pendant leurs déplacements.

- Les nouvelles recrues, des voyageurs moins expérimentés, qui souhaitent partager leurs aventures. Ils réalisent en moyenne 14 déplacements par an, et six nuits hors du domicile à chaque déplacement.
Les voyageurs de cette catégorie sont les plus jeunes, 60 % d’entre eux étant âgés de moins de 34 ans.
Généralement, ce groupe de jeunes voyageurs est désireux de partir à la découverte de nouvelles destinations pendant les voyages d'affaires, de voyager plus souvent et de partager ses expériences, souvent par le biais des médias sociaux, pour retrouver amis ou collègues pendant les déplacements. 
Les nouvelles recrues sont susceptibles d'effectuer davantage de déplacements internationaux et de travailler dans le domaine des technologies informatiques.