En ce moment En ce moment

Première journée de lutte contre l'illettrisme dans l'emploi le mardi 29 mars

Publié par le

En France, 3 millions de personnes en âge de travailler connaissent des difficultés pour lire et écrire.

  • Imprimer

Pour faire reculer l’illettrisme, facteur d’exclusion dans le monde du travail, une journée de mobilisation est prévue mardi 29 mars. Lancée à l’initiative de Nadine Morano, la ministre chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle, cette journée a pour objectif, primo, de sensibiliser l’ensemble des acteurs économiques et sociaux : les partenaires sociaux, les grandes entreprises (Orange, Veolia, Carrefour…), les DRH (association nationale des DRH, conférence des grandes écoles…), les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) et Pôle emploi. Elle a également pour but d’accompagner les entreprises et les organismes de formation dans le repérage et la formation. L’événement est organisé avec l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme) et a comme “grand témoin” Gérard Depardieu.

L’illettrisme : un fléau national

Aujourd’hui, dans notre pays, 3 millions de personnes en âge de travailler, soit 8 % des salariés et 15 % des demandeurs d’emploi, connaissent des difficultés pour lire et écrire (source Insee). C’est pourquoi un effort financier substantiel de 186 millions d’euros sera consacré cette année à ce sujet : 54 millions provenant de l’État, qui s’ajoutent aux 132 millions d’euros du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). (lire notre brève du 4 février sur la hausse des fonds).

Sur le même sujet

RH - Management

Par Véronique Meot

Faut-il motiver et fidéliser ses clients ou ses commerciaux en leur offrant des cadeaux ? La méthode, courante, a semble-t-il fait ses preuves, [...]