Mon compte Devenir membre Newsletters

Prime aux salariés : les PME favorables sur le fond mais pas sur la forme

Publié le par

Les patrons de PME/ETI regrettent l'effet d'annonce et l'interventionnisme du gouvernement, selon l'Observatoire de la performance des PME/ETI – Opinion Way/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges.

Les déclarations des dirigeants sur la future prime aux salariés (aussi appelée prime dividendes) sont très contrastées, selon l'Observatoire de la performance des PME/ETI – Opinion Way/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges dont les résultats ont été publiés le 23 juin. 69 % des chefs d’entreprises PME/ETI pensent que cette proposition n’est qu’un effet d’annonce du gouvernement. Ils sont d’ailleurs 56 % à partager l’idée que cette prime sera intégrée dans une négociation salariale globale. 74 % des dirigeants de PME/ETI estiment que le gouvernement ne doit pas décider à la place des actionnaires.

Une bonne mesure mais … qui concerne en réalité peu de PME/ETI
Paradoxalement, 66 % des dirigeants de PME/ ETI sont d’accord pour dire que c’est plutôt une bonne mesure pour motiver les salariés. Mais uniquement 40 % des PME/ETI ont versé des dividendes en 2010. Et parmi eux, 35 % des dividendes étaient en augmentation, ce qui veut dire que seules 14 % des PME/ ETI interrogées sont concernées par la loi envisagée sur le versement de primes.
En 2011, ils sont à peu près autant à envisager verser des dividendes (41 %) et pour 33 % d’entre eux également en augmentation. En cas d’augmentation des dividendes, 55 % des dirigeant de PME/ ETI préfèrent verser des primes plutôt qu’augmenter les salaires. 27 % pensent au contraire augmenter les salaires. A noter que 14 % ne veulent aucune des ces deux solutions et 4 % ne souhaitent pas répondre.  

*Étude quantitative réalisée, auprès d’un échantillon de 300 dirigeants d’entreprises (p-dg, dg, daf…) dont le chiffre d’affaires est compris entre 15 et 500 millions d’euros, entre le 25 mai et le 8 juin 2011. L’échantillon a été interrogé par téléphone, sur système CATI.