Mon compte Devenir membre Newsletters

Quid des augmentations de salaires en 2011 ?

Publié le par

59 % des entreprises pensent augmenter leurs cadres, selon le baromètre de l'APEC. Quant aux salariés, ils sont 37 % à penser en obtenir une, qu'ils en aient fait ou non la demande.

Le baromètre APEC 2011 vient de paraître. Il présente l'évolution de la rémunération des cadres en 2011*.  La tendance semble aller vers davantage d'augmentations, confirmant l'amélioration de la conjoncture amorcée en 2010. En 2010, le salaire moyen des cadres en poste s'élevait à 53 k€. Concernant les augmentations, la taille de l'entreprise et le secteur d'activités demeurent toujours déterminants.

Pour 2011, quelles sont les intentions des sociétés interrogées ? 59 % d'entre elles comptent augmenter leurs salariés cadres, contre 56 % l'an dernier. Les cadres sont d'ailleurs plutôt optimistes pour 2011 : 50 % d'entre eux déclarent vouloir demander une augmentation dans l'année et 37 % des cadres (qu'ils aient fait ou non la démarche) pensent l'obtenir.

Écarts marqués selon la structure des entreprises

Selon la taille et le secteur d'activité, les pratiques salariales sont différentes : dans les entreprises de moins de 20 salariés, seuls 30 % des cadres déclarent avoir été augmentés en 2010 contre 55 % dans les entreprises de 1 000 salariés et plus. 

Les secteurs d'activité n'ont pas connu les mêmes taux d'augmentation. L'industrie pharmaceutique reste le secteur où les augmentations sont les plus fréquentes (63 % de cadres augmentés), puis viennent le secteur automobile, aéronautique et autres matériels de transport (61 %), le secteur chimie, caoutchouc, plastique (60 %), télécommunications (59 %), le secteur des services restant plus loin derrière ( 44 % de cadres augmentés). 

Plus inquiétant pour les entreprises : les trois quarts des cadres jugent assez sévèrement la communication de leur entreprise sur les salaires alors que trois entreprises sur cinq pensent qu'ils ont une bonne connaissance  des critères motivant les augmentations. D'après une enquête "situation professionnelle et rémunération des cadres 2011"**, on retiendra que 45 % des cadres seulement connaissent les salaires pratiqués dans l'entreprise et 31 % seulement, les critères d'augmentation individuelle. 

Parmi les pratiques permettant la mise en place d'augmentations individuelles, le bilan social individualisé (BSI) pourrait constituer un premier élément de réponse à ce déficit de communication. Actuellement, seules 8 % des entreprises interrogées disent le pratiquer et 6 % seulement envisagent de le mettre en place.

En savoir plus : http://cadres.apec.fr/Emploi/Marche-Emploi/Fiches-Apec/Les-salaires-par-fonction/Les-grandes-fonctions

L'enquête Situation professionnelle et rémunération des cadres 2011** se base sur les réponses de plus de 12 800 cadres recueillies en février 2011. L'enquête Pratiques de rémunération des entreprises 2011* a été réalisée auprès  de 1 600 entreprises de 20 salariés et plus du secteur privé en mai 2011. 

Mot clés :