Mon compte Devenir membre Newsletters

Recrutement : 7 dirigeants de PME sur 10 demandent une réforme de la formation initiale

Publié le par

La Banque Palatine présente le 16 mai 2013 les résultats de son 27ème Observatoire Banque Palatine des PME-ETI réalisé auprès de 305 dirigeants par OpinionWay en partenariat avec Challenges et i>TELE.

77 % des dirigeants de PME-ETI jugent qu'il est urgent de réformer la formation initiale en France. C'est l'une des informations qui ressortent des résultats du 27e Observatoire* Banque Palatine des PME-ETI publiés le 16 mai 2013. Seulement 40 % estiment qu'elle fonctionne bien. Elle leur permet de recruter des personnes qualifiées pour seulement 38 % d'entre eux. Les patrons recherchent en priorité des diplômés de niveau bac +2 (BTS, IUT) à 36 % ou de niveau bac (27 %). Les profils les plus recherchés sont des techniciens (54 %), des ouvriers (52 %) ou des commerciaux (48 %).

A noter également que la confiance des dirigeants de PME-ETI pour leur propre activité progresse doucement mais de manière continue depuis le début 2013, pour atteindre 69 % en mai, soit son plus haut niveau depuis octobre 2012. La confiance en l'économie française, en chute importante dans la dernière vague, repart légèrement à la hausse, mais se maintient à un niveau très bas (14 %). Pour l'économie mondiale, elle reste stable à 34%.

*Etude réalisée auprès de 305 dirigeants par OpinionWay en partenariat avec Challenges et i>TELE.