En ce moment En ce moment

Recrutement : 7 dirigeants de PME sur 10 demandent une réforme de la formation initiale

Publié par le | Mis à jour le

La Banque Palatine présente le 16 mai 2013 les résultats de son 27ème Observatoire Banque Palatine des PME-ETI réalisé auprès de 305 dirigeants par OpinionWay en partenariat avec Challenges et i>TELE.

  • Imprimer

77 % des dirigeants de PME-ETI jugent qu'il est urgent de réformer la formation initiale en France. C'est l'une des informations qui ressortent des résultats du 27e Observatoire* Banque Palatine des PME-ETI publiés le 16 mai 2013. Seulement 40 % estiment qu'elle fonctionne bien. Elle leur permet de recruter des personnes qualifiées pour seulement 38 % d'entre eux. Les patrons recherchent en priorité des diplômés de niveau bac +2 (BTS, IUT) à 36 % ou de niveau bac (27 %). Les profils les plus recherchés sont des techniciens (54 %), des ouvriers (52 %) ou des commerciaux (48 %).

A noter également que la confiance des dirigeants de PME-ETI pour leur propre activité progresse doucement mais de manière continue depuis le début 2013, pour atteindre 69 % en mai, soit son plus haut niveau depuis octobre 2012. La confiance en l'économie française, en chute importante dans la dernière vague, repart légèrement à la hausse, mais se maintient à un niveau très bas (14 %). Pour l'économie mondiale, elle reste stable à 34%.

*Etude réalisée auprès de 305 dirigeants par OpinionWay en partenariat avec Challenges et i>TELE.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH - Management

Par Aude David

Dans un monde en perpétuelle évolution, savoir conduire le changement devient plus que jamais nécessaire. Comment susciter l'adhésion et entraîner [...]

RH - Management

Par Thomas d'Hauteville, iNNERSHiP

Trop peu impliquer ses salariés dans leur parcours professionnel expose les entreprises à un risque de désengagement massif et de fuite des [...]