Recrutement : démarquez-vous grâce à votre offre d'emploi

Publié le par

Pour bien recruter, il faut que votre offre d'emploi soit lue et qu'elle sorte du lot. Voici quelques techniques pour réussir la rédaction de votre annonce.

Recrutement : démarquez-vous grâce à votre offre d'emploi

13 millions de Français cherchent tous les mois sur Internet une offre d'emploi, selon les données de Médiamétrie publiées en septembre 2013. Un vrai vivier pour recruter la perle rare. Encore faut-il que l'offre ressorte du lot. "Face à la concurrence des autres entreprises, il est important de marketer son annonce", explique Julien André, directeur emploi chez VivaStreet.

Travailler le titre

Tout d'abord, et c'est peut-être le plus important, il faut bien travailler le titre de son annonce. Il doit être clair et compréhensible par tous. Par exemple, évitez le terme "chef de secteur" pour recruter un commercial, même si c'est le nom de la fonction au sein de votre entreprise. La raison est double. D'une part, l'internaute risque de ne pas comprendre que l'annonce est faite pour lui. D'autre part, votre offre d'emploi ressortira moins bien sur les moteurs de recherche comme Google. "Dans la définition de son titre, il est important d'avoir en tête les problématiques de référencement naturel", affirme Olivier Fécherolle, directeur stratégie et développement chez Viadeo. Toujours au niveau du titre, n'hésitez pas à préciser votre secteur d'activité (Commercial BTP), d'ajouter la mention H/F (qui est obligatoire) et de rester concis (120 caractères maximum).

Décrire sa société

L'étape suivante consiste à décrire votre entreprise. Un point sur lequel les TPE et PME pèchent le plus souvent. "La force d'Internet, c'est qu'il n'y a pas de limite au nombre de caractères utilisés pour expliquer les points forts de sa société. Il ne faut pas hésiter à se lâcher", préconise Olivier Fécherolle. Cette partie est très importante, car c'est elle qui donnera envie au candidat de postuler, ou non, dans votre structure. Et, contrairement aux idées reçues, les petites entreprises peuvent être très attractives. "Le mieux placé pour parler avec passion de son entreprise, c'est le dirigeant. Idéalement, c'est lui qui devrait réaliser cette partie", poursuit l'expert.

Reste que certaines informations sont incontournables, comme la situation géographique de la société, son activité et son positionnement sur le marché, le nombre de salariés, voire le chiffre d'affaires réalisé. Ensuite, il faut valoriser ses points forts comme, par exemple, une forte croissance, un savoir-faire reconnu, une entreprise centenaire, etc. Vous pouvez également faire témoigner vos collaborateurs. Et n'hésitez pas à insérer le logo de votre entreprise. "Selon nos statistiques, les annonces où le logo est présent ont un meilleur rendement", souligne Julien André (VivaStreet).

Être précis sur le poste à pourvoir

Si la description de l'entreprise est importante, celle du poste à pourvoir l'est tout autant. Ici aussi vous pouvez être long. Surtout, vous devez être le plus précis possible : quel type de contrat (CDD, CDI...), quelles missions seront confiées au futur candidat, quel sera son rôle au sein de la structure, quels sont les objectifs à atteindre, dans quel service travaillera-t-il et avec combien de personnes, etc.

Toujours au niveau du référencement naturel, n'hésitez pas à écrire deux ou trois fois le titre du poste dans votre descriptif. Pensez aussi à mettre le salaire proposé pour le poste (ou une tranche). C'est un vrai élément de différentiation. "En France, moins de 5 % des offres d'emploi affichent la rémunération. Or, c'est le critère le plus attendu par le candidat, avec la localisation de son lieu de travail", assène Olivier Fécherolle (Viadeo).

Détailler le profil recherché

C'est la dernière étape et elle ne doit pas être négligée. Vous devez indiquer les points importants que vous souhaitez retrouver dans le CV du candidat, comme ses diplômes, son expérience (dans le métier ou le secteur d'activité), les compétences nécessaires, voire les connaissances particulières (comme l'utilisation de logiciels). Mais attention, l'exercice est difficile. Plus vous serez précis et exigeant, moins vous recevrez de CV. Il faut donc trouver un juste milieu pour écrémer au maximum, sans pour autant décourager les bons candidats. "Aujourd'hui, répondre à une annonce ce fait en quelques clics. Si le profil recherché n'est pas assez détaillé, vous risquez de recevoir 40 CV en 48 h", prévient Julien André (VivaStreet).

En outre, faites très attention à ne pas donner de critères discriminants (comme l'âge souhaité du candidat, son sexe, ses origines, sa religion, etc.), qui sont totalement interdits par la loi. Enfin, d'un point de vue logistique, n'hésitez pas à créer une adresse e-mail spécifique pour réceptionner les réponses des candidats pour éviter d'être spammé.

La modification du contrat de travail

Les clés pour soigner l'intégration des nouveaux collaborateurs