Mon compte Devenir membre Newsletters

Stress des transports : vos salariés sont-ils concernés ?

Publié le par

72 % des Français considèrent les embouteillages et les métros bondés comme la plus grande nuisance liée à leurs trajets professionnels, selon une enquête de Regus publiée le 17 février.

Avec l’éloignement croissant des centres d’activité économique par rapport aux zones d’habitation, les trajets domicile/travail sont de plus en plus contraignants pour les salariés et les entreprises. Quel est l'impact de cette situation sur la compétitivité des entreprises et la satisfaction de leurs collaborateurs ? Regus, fournisseur mondial d’espaces flexibles de travail, a mené l'enquête* auprès de 10 000 professionnels dans 78 pays.

Il en ressort qu'en France, la durée moyenne du trajet domicile/travail est évaluée à 29 minutes. Pour 21 % de la population, il n'est pas rare de dépasser les 45 minutes par trajet. Cependant, le temps de trajet n’est pas le problème principal relevé par les salariés. Les résultats de l'étude ont permis d'identifier les principaux facteurs en cause dans le stress des transports, tant pour les automobilistes que pour les usagers des transports en commun. Voici les réponses des interviewés. 

Les sept grands maux des trajets domicile/travail :

• 72 % : embouteillages, métros bondés ;

• 57 % : retards et interruptions de service ;

• 35 % : les conducteurs dangereux ;

• 32 % : la pollution et la surchauffe ;

• 26 % : le manque d'informations de la part des prestataires de services ;

• 23 % : conversations peu discrètes au téléphone ;

• 19 % : l'agressivité au volant.

« Pour remédier à ce type de désagréments et éviter de perdre du temps dans les transports pendant les heures de pointe, de nombreux Français et entreprises ont opté pour un nouveau mode de travail, plus flexible, permettant aux collaborateurs de travailler à proximité de chez eux et à des horaires adaptés à leurs rythmes personnels et professionnels, indique Olivier de Lavalette, directeur général Europe du Sud de Regus. Cette transition vers de nouvelles habitudes impliquent des adaptations managériales qui sont en général bien acceptées si toutes les parties prenantes de l’entreprises sont consultées. »

*Plus de 10 000 professionnels de la base de données mondiale de contacts de Regus ont été interrogés au cours des mois d'août et septembre 2010. La base de données mondiale de contacts de Regus, qui rassemble plus d'un million de professionnels à l'échelle internationale, est particulièrement représentative des cadres supérieurs et chefs d'entreprise du monde entier.