Mon compte Devenir membre Newsletters

Trois nouveaux projets d'investissement pour développer l'apprentissage

Publié le par

Le gouvernement a annoncé trois nouvelles décisions du Programme d'Investissement d'Avenir (PIA) concernant les formations en alternance et l'hébergement des apprentis.

Trois nouveaux "pôles de formation" intègrent les projets retenus  pour le  "Développement de l'appareil de formation et l'hébergement des jeunes travailleurs" dans le Programme d'Investissement d'Avenir. Pour rappel ce dispositif est piloté par la Caisse des Dépôts et une enveloppe de 500 millions d'euros lui a été alloué. Il doit favoriser une meilleure insertion des jeunes dans des métiers d'avenir et une amélioration de leurs conditions d'hébergement en cours de formation.

Une filière éco-construction à Versailles
L’Institut de formation par alternance (IFABTP), porté par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Versailles et spécialisé dans les métiers du bâtiment, va développer un « espace partenariats développement durable ». Il permettra la création d’une nouvelle filière spécifique à l’éco-construction. Cet espace constituera à la fois une vitrine des techniques de l’éco-construction mais aussi un outil pédagogique, puisque les étudiants pourront y étudier, en grandeur réelle, les techniques liées à l’éco-construction (panneaux photovoltaïque, éoliennes, toiture végétalisée, architecture bio climatique…). L’Institut de formation par alternance devrait accueillir 600 apprentis de plus (1020 au total) dont 250 pour la nouvelle filière spécifique à l’éco-construction.

Deux projets pour l'alternance dans l'industrie

Le projet Campus Industriel est quant à lui porté par l’Institut Supérieur des Techniques et de la Performance (ISTP) et l’Institut Régional Universitaire Polytechnique (IRUP). Il se développera sur un site industriel stéphanois où cohabiteront des activités de formation en alternance (1500 élèves). Elles suivront des méthodes pédagogiques reproduisant des situations réelles dans le champ de l’industrie et du nucléaire, mais aussi des activités économiques avec l’installation d’un réseau d’entreprises de la mécanique "Mécaloire".

Le projet Pôle des métiers industriels est porté par l’Association pour la promotion de l’apprentissage dans les industries Languedoc-Roussillon. Le centre de formation accueillera près de 900 jeunes en alternance (apprentissage, contrats de professionnalisation) mais aussi des adultes (700 personnes) au titre de la formation continue. Toute la filière des diplômes, du niveau CAP jusqu’à la licence professionnelle, sera couverte, par le biais notamment d’un partenariat avec l’université de Montpellier. Une résidence hôtelière portée par un promoteur privé avec laquelle sera conclue une convention de réservation répondra aux besoins d’hébergement des alternants.