Mon compte Devenir membre Newsletters

Un alcootest tactile pour vérifier l'alcoolémie des salariés ?

Publié le par

L'idée vient des États-Unis. L'entreprise TruTouch Technologies a mis sur le marché un alcootest tactile permettant de tester l'alcoolémie de 300 employés par heure ! Présentation de cette innovation, repérée par notre partenaire HelloBiz.fr, et rappel de la législation en matière de contrôle.

Comment lutter contre l'alcoolisme au travail ? TruTouch Technologies, société américaine, a une solution. Elle a, en effet, développé, un appareil permettant de contrôler le niveau d'alcoolémie sans prélèvement sanguin, rapporte sur son site notre partenaire HelloBiz.fr. Il suffit juste de placer son doigt à l'endroit prévu pour obtenir un résultat, positif ou négatif, et ce en quelques secondes. La machine serait capable de tester 300 employés à l'heure !

De quoi faire baisser le accidents du travail ? En effet, en France, 20 à 30 % des accidents du travail sont liés à des addictions (alcool, tabac, drogues illicites ou médicaments psychotropes), selon l'Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé)...

Rappel de la loi sur le contrôle de l'alcoolémie

Néanmoins, en France, le recours à un alcootest dans les entreprises est strictement encadré. Il faut a minima que cela soit mentionné dans le règlement intérieur en stipulant les salariés qui pourront faire l'objet d'un tel contrôle. Il s'agit en général de postes où l'état d'ébriété du salarié peut exposer les biens ou les personnes à un danger : manipulation de produits dangereux, travaillant sur des machines dangereuses ou conduite de véhicules. Enfin, les modalités de ce contrôle doivent en permettre la contestation sur demande du salarié.