Mon compte Devenir membre Newsletters

Votre entreprise est-elle gay friendly ? Réponse en quelques clics avec Quick-scan 2.0

Publié le par

L'Institut Randstad et l'association L'Autre Cercle lancent un outil de diagnostic numérique, rapide et gratuit pour permettre aux employeurs de déterminer si leur politique RH est gay friendly.

Votre entreprise est-elle gay friendly ? Réponse en quelques clics avec Quick-scan 2.0

Des pratiques, formelles ou informelles, en place dans votre entreprise sont-elles susceptibles de discriminer les salarié(e)s lesbienne, gay, bisexuel(le) ou transgenre (LGBT) ? Pour en avoir le cœur net, rendez-vous sur le site de l’Institut Randstad (http://diversite.randstad.fr) ou de l'association L’Autre Cercle (www.autrecercle.org). Ces deux structures ont lancé le 8 février 2012 la version numérique d'un questionnaire auto-administré destiné aux employeurs qu'ils ont conçu ensemble : le Quick-scan 2.0.

Cet outil vise à éclairer, de manière pragmatique, les employeurs sur leurs pratiques RH et à mesurer l’intégration de bonnes pratiques et d'initiatives volontaristes dans les PME, collectivités et services déconcentrés de l’État. Par exemple, le premier Quick-scan a révélé que des organisations accordent les trois jours de congés exceptionnels pour la naissance d'un enfant au (à la) collaborateur(trice) homosexuel(le) bien que la loi ne les y oblige pas.

L’auto-diagnostic à portée de clic des employeurs
L’employeur répond à 38 questions portant sur six dimensions en lien avec la façon dont sont traités les salarié(e)s LGBT : formalisation de la démarche, culture d’entreprise, engagement externe, avantages, process RH et confidentialité des données.
Par exemple : l’organisme est-il titulaire du label diversité? Est-ce que le nombre de jours de congé lié à un mariage est équivalent à celui lié à un Pacs? Existe-t-il au moins un accord d’entreprise faisant référence aux salariés pacsés avec un conjoint de même sexe? Un nombre de points (de 1 à 5) est attribué à chacune des questions en fonction de leur pertinence au regard de l’égalité des droits entre salarié(e)s hétérosexuel(le)s et salarié(e)s LGBT. Au terme du questionnaire, l’employeur est noté sur 100. Plus la note est élevée, plus l’employeur est considéré comme gay friendly.