Mon compte Devenir membre Newsletters

5 histoires drôles tirées de "Mettez de l'humour dans votre discours"

Publié le par

Dans "Mettez de l'humour dans votre discours", Michaël Aguilar, conférencier professionnel, recense 200 histoires drôles "prêtes à l'emploi" liées au monde l'entreprise. En voici une sélection avec le contexte d'utilisation. De quoi mettre un peu de sel dans vos prises de parole en public !

couverture mettez de l'humour dans vos discours

couverture mettez de l'humour dans vos discours

Contexte 1 : Pour démontrer la difficulté de réaliser une association sur des bases équitables

"Deux copains se rencontrent après s'être perdus de vue pendant plusieurs années.

- Alors, qu'est-ce que tu deviens ?

- Je viens de monter une affaire, j'ai créé une entreprise en m'associant avec quelqu'un.

- Intéressant ! Et sur quelle base repose ton association ?

- C'est très simple. Elle durera trois ans. Moi j'apporte l'expérience et mon associé, l'argent.

- Mais... Pourquoi trois ans ?

- Parce qu'au bout de trois ans, j'aurai l'argent et lui l'expérience."

Contexte 2 : Pour éviter les conséquences de promesses inconsidérées faites dans le but d'obtenir un contrat, une commande

"Juste Kobou est traiteur depuis trente ans. Il s'apprête à prendre une retraite bien méritée mais auparavant il faut transmettre à son fils toutes les ficelles du métier. Et quel métier ! Dur et stressant, qui vous met aux prises avec des clients toujours plus exigeants sur la qualité, la quantité, la présentation, l'exactitude, le service, les prix... Des clients pour qui les produits de la planète ne suffisent plus et qui réclament des mets toujours plus originaux et sophistiqués. Et qui font jouer cyniquement la concurrence !

- Pour tenir, il faut toute ta vie respecter les deux règles d'or du commerce, explique Juste Kobou à son fils. Première règle : respecte tes engagements. Quoi qu'il arrive, même si tu es alité avec une fièvre de cheval ou une jambe dans le plâtre, tu dois tenir tes promesses. La réputation, c'est ça le plus important, dans notre métier. Pour la garder, tu dois faire un sans-faute toute ta carrière. Si tes produits sont les meilleurs mais que tu n'es pas connu, tu coules. La clientèle est snob et n'a pas de mémoire.

- Et la seconde règle d'or ?, lui demande son fils dont le visage s'est rembruni au fur et à mesure de l'exposé.

- Surtout, ne promets jamais rien."

Contexte 3 : Pour illustrer le fait que l'argent n'arrive pas tout seul et qu'un minimum d'efforts est nécessaire

"Deux Corses font une sieste à même le sol dans une rue d'Ajaccio lorsqu'un homme d'affaires passe près d'eux et, en fouillant dans l'une de ses poches, fait tomber une liasse de billets de 500 €. Il ne s'en aperçoit pas et continue son chemin. Cela n'a pas échappé aux deux compères, mais le paquet de billets reste sur le sol. Enfin, l'un des deux murmure à l'autre :

- Ce n'est vraiment pas de chance, il suffisait d'un coup de vent dans notre direction et nous étions riches..."

Contexte 4 : Pour illustrer l'importance de la créativité dans le domaine de la négociation financière

Le fils d'un banquier demande à son père :

- Papa, tu veux bien me prêter 100 € ?

- Bien sûr, mon fils.

- Mais je voudrais que tu ne me donnes qu'un billet de 50 €.

- Pourquoi cela ?

- Parce que tu me devras 50 € et moi je te devrai 50 €. Donc on sera quitte."

Contexte 5 : Pour illustrer la façon dont les collaborateurs ont parfois l'art de retourner les situations critiques à leur avantage

Un cadre fait irruption dans le bureau d'un collègue et lui déclare :

- C'est trop fort ! Je viens d'avoir un entretien avec le boss et nous ne sommes pas du tout sur la même longueur d'onde. Il m'a fait une annonce proprement scandaleuse et je t'assure que s'il ne retire pas ce qu'il vient de dire, je me barre de cette boîte !

- Tu as l'air sacrément remonté ! Qu'est-ce qu'il t'a donc dit, le patron ?

- Ben... Il m'a annoncé qu'il me flanquait à la porte."

Mettez de l'humour dans vos discours, Michaël Aguilar, éd. Eyrolles, 16 €.