Mon compte Devenir membre Newsletters

Les entrepreneurs provinciaux pourront enfin bénéficier du mentorat

Publié le par

Expérimenté en région parisienne, avec succès, le mentorat entrepreneurial va être développé au niveau national. Des Instituts du mentorat entrepreneurial vont ainsi fleurir aux quatre coins de la France. Un nouvel élan est donné avec la signature de la Charte nationale du mentorat entrepreneurial.

Le 24 janvier 2013, au ministère des Finances. Devant un parterre d'entrepreneurs, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique, ont signés la Charte nationale du mentorat entrepreneurial, en présence de Dominique Restino, président de l'IME (Institut du mentorat entrepreneurial) France.

Cette charte va permettre d'encadrer et de développer le dispositif. En effet, à l'heure actuelle, le mentorat est réservé à quelques privilégiés de la région parisienne où il est expérimenté depuis cinq ans. C'est à l'IME France que revient la lourde tâche d'accompagner les chambres de commerce et d’industrie des grandes métropoles dans cette voie. Nantes - Saint-Nazaire et Lille ont déjà leur antenne, d'autres doivent donc suivre. À raison de deux à trois IME par an. Il va donc falloir être néanmoins patient...

Le mentorat entrepreneurial est un système d'accompagnement sur-mesure d'un jeune entrepreneur (le mentoré) par un chef d'entreprise expérimenté (le mentor).  Le dispositif a fait ses preuves en termes de sécurisation des entrepreneurs et de leur entreprise.

Le mentorat, un levier pour pérenniser les entreprises

"D'après les études sur le sujet, ce dispositif d'entraide entre pairs fonctionne. Le mentorat est une vraie chance pour les entrepreneurs. Car quand on est accompagné, on a plus de chances de réussir et de pérenniser son entreprise", a souligné Fleur Pellerin. Ce dispositif s'inscrit dans le cadre du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi qui prévoit un ensemble de mesures pour notamment doubler le nombre de créations d’entreprises de croissance d’ici à cinq ans. Et la ministre voit dans ce système d'accompagnement un levier d'importance pour atteindre cet objectif.

Les mentors et mentorés, nouveaux relais auprès du gouvernement

Arnaud Montebourg n'a pas non plus tarit d'éloges sur le mentorat. Il compte d'ailleurs sur ces "volontaires de la croissance" pour lui faire remonter des informations du terrain. Ainsi, régulièrement, une fois par trimestre, le ministre prendra le pouls de ces chefs d'entreprise pour connaître les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien. Des entrepreneurs qui seront habilités à lui dire "vous êtes des fous, là, cette loi, il faut la modifier" ! 

Les avantages du mentorat

Des mentors et mentorés étaient également présents pour livrer leur retour d'expérience. Tous soulignent, unanimes, les bienfaits d'une relation désintéressée, car bénévole, et profitable pour les deux parties.

"On peut parler de tout avec son mentor, estime Yoann Hébert, dirigeant de Netapsys Conseil, qui a pour mentor Jacques Torjdman, dirigeant de GFI Informatique.

"Ce qui est appréciable, c'est la qualité de l'écoute mais aussi l'absence de conflit d'intérêt", souligne quant à lui Geoffroy de Becdelièvre, p-dg de PlanetVeo, dont le mentor n'est autre que Pierre Cuilleret, dirigeant de Micromania.

Enfin, Anne-Laure Constanza, présidente d'Envie de Fraises, apprécie cette relation bienveillante et sans jugement qu'elle a avec Henri de Maublanc, dirigeant d'Aquarelle.

Les mentors apprécient, quant à eux, d'échanger avec ses jeunes entrepreneurs et d'être confrontés à de nouvelles problématiques et façons de penser. 

"Le mentorat est enrichissant, témoigne le mentor Patrick Jolly, fondateur du groupe De particulier à particulier. J'ai ainsi pu découvrir de d'autres façons de voir et d'envisager les choses autrement. Les mentorés doivent avoir en tête que l'expérience ne se transmet pas. Notre rôle est de les amener à se faire leur propre expérience. En aucun cas, le mentorat ne consiste en une prose de pouvoir sur le mentoré."