En ce moment En ce moment

La durée du congé en cas de décès d'un proche devrait être rallongée

Publié par le - mis à jour à

Une proposition de loi visant à allonger les congés exceptionnels accordés aux salariés lors du décès d'un enfant ou d'un conjoint a été votée le 23 novembre par l'Assemblée nationale.

  • Imprimer

La durée du congé exceptionnel accordé en cas de décès d'un proche devrait être rallongée. Une modification qui porte de deux à cinq jours la durée du congé en cas de décès d'un enfant et de 2 à 3 jours en cas de décès du conjoint ou du partenaire lié par un Pacs.

La proposition de loi de Michèle Delaunay et Jean-Marc Ayrault a été adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale. Elle sera bientôt examinée par le Sénat.

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

RH - Management

Par Mickaël Deneux

Le chef triplement étoilé est le seul à avoir obtenu la note parfaite au Gault & Millau et a collectionné les distinctions de ses pairs. Entrepreneur [...]

RH - Management

Par Aude David

Dans un monde en perpétuelle évolution, savoir conduire le changement devient plus que jamais nécessaire. Comment susciter l'adhésion et entraîner [...]