Mon compte Devenir membre Newsletters

Incitez vos salariés à prendre une longue pause déjeuner pour qu'ils restent efficaces

Publié le par

La coupure de midi ne dure plus que 22 minutes aujourd'hui contre plus d'une heure et demie voici 20 ans, selon une étude de Malakoff Médéric publiée le 27 septembre.

La pause de midi ne représente pas du temps perdu pour l'entreprise ni pour le collaborateur. Une étude de Malakoff Médéric publiée le 27 septembre (et reprise par Le Figaro du lendemain) apprend en effet que les périodes de concentration diminuent dans l'après-midi si on se contente d'avaler rapidement un sandwich ou un plateau-repas devant son ordinateur. À la clé, des erreurs potentielles. En outre, sans coupure d'au moins un quart d'heure, le stress s'accumule, précise le journal qui cite une experte.

Aujourd'hui, les salariés déjeunent en 22 minutes. Ils consacraient plus d'une heure trente à se restaurer dans les années 90. La cause ? La durée du repas est devenue une variable d'ajustement de la journée de travail au détriment de la santé du collaborateur (qui risque de grignoter ensuite) et de celle de l'entreprise (qui pâtit de la déconcentration de ses équipes).