Mon compte Devenir membre Newsletters

Management : En quoi le golf rend-il meilleur ?

Publié le par

Les leçons enseignées par le golf peuvent aider les dirigeants à mieux gérer leur entreprise. C'est le constat que dresse Assaël Adary, coprésident du cabinet d'études Occurence, dans son livre "Comment votre swing peut améliorer votre management", aux Éditions du Palio. Tour d'horizon.

Management : En quoi le golf rend-il meilleur ?

Oui, le golf peut aider les dirigeants à mieux gérer leur entreprise. Et pas uniquement grâce au réseau qu'il peut procurer. Les valeurs et les leçons enseignées par ce sport sont de vraies sources de réflexion pour un chef d'entreprise. C'est le constat que dresse Assaël Adary, co-président du cabinet d'étude Occurence, dans son livre Comment votre swing peut améliorer votre management. Il y présente 18 leçons sur lesquelles méditer. Nous en avons choisi trois.

Au golf, on dit "never up, never in"

C'est l'une des premières leçons enseignée à un golfeur débutant. Le principe? Pour que la balle ait une chance de rentrer dans le trou, il faut la taper assez fort pour qu'elle le dépasse. Ce principe de base doit être appliqué dans une entreprise. "Lorsqu'un dirigeant fixe des objectifs, il doit les mettre un peu plus haut que le point visé", affirme Assaël Adary.

Cela vaut naturellement pour des objectifs commerciaux, mais aussi pour des objectifs de développement d'entreprise. "La décision de JFK d'envoyer un homme marcher sur la lune a été une source d'inspiration pour tous les Américains. Il ne faut pas avoir peur de voir grand", poursuit-il.

Au golf, "il faut payer tout de suite"

Lorsque sa balle est mal placée, devant un arbre par exemple, les professionnels de golf conseillent toujours de faire un coup de replacement. Il ne faut pas vouloir faire le coup parfait, voire impossible, qui permettra d'avancer vers le trou. "Il s'agit d'être humble et de reconnaître immédiatement que son coup précédent a été mauvais. L'obstination conduit souvent au désastre. Et c'est la même chose dans une entreprise", explique le co-président d'Occurence.

De fait, les chefs d'entreprise peuvent parfois manquer d'humilité. Lorsqu'ils commettent des erreurs, ils doivent l'admettre le plus rapidement possible, pour le bien-être de leur société. C'est en s'entêtant qu'ils peuvent tout perdre.

Au golf, on est "jamais à l'abri d'un bon coup"

C'est l'une des phrases fétiches des golfeurs. À tout moment, il est possible de réaliser un coup parfait, ou presque. Le problème, c'est que dans l'euphorie du moment, il est facile de rater les coups qui suivent, souvent plus faciles. "Une entreprise prévoit les scénarios catastrophes, comme une baisse de 10 % de son chiffre d'affaires. Mais elle anticipe rarement une belle réussite", constate Assaël Adary. 

Ainsi, un beau succès, s'il n'a pas été prévu en amont, peut mettre en danger une entreprise. C'est ce que les experts de gestion appellent les risques de croissance (retard dans les délais de livraison, surmenage des salariés, service client qui se détériore, etc.). Un dirigeant averti doit donc être capable d'anticiper les conséquences des "bons coups" et des "mauvais coups" de son entreprise.

Retrouver d'autres leçons de golf dans Comment votre swing peut améliorer votre management