Mon compte Devenir membre Newsletters

Un salarié français sur trois triche à la pointeuse !

Publié le par

La dernière enquête Kronos sur l'usage des terminaux de pointage publiée le 7 novembre révèle comment certains employés mentent sur la réalité de leurs horaires et dans quel état d'esprit ils font face à leur journée au travail.

Pointer plus tôt ou plus tard que prévu au planning par exemple, faire pointer un collègue à leur place en cas d’absence ou de retard (pointage collégial), oublier de pointer lors de la pause déjeuner ou encore ajouter quelques heures à leurs feuilles de temps. Voilà de quoi sont capables un tiers des salariés français. C'est ce qui ressort de l'enquête missionnée par le Kronos Workforce Institute (solutions de gestion des effectifs) et menée par Harris Interactive dans le monde (Australie, Canada, Chine, États-Unis, France, Inde, Mexique, Royaume-Uni) en octobre 2011. Publiée le 7 novembre, cette étude révèle que 73 % des personnes interrogées en Inde ont utilisé un ou plusieurs de ces procédés, ils sont 72 % en Chine, 51 % en Australie, 49 % au Mexique, 37 % au Royaume Uni, 33 % aux États-Unis et en France, et 26 % au Canada.

Quand il s’agit d’identifier le ressenti des employés au moment de pointer le matin, la réponse la plus fréquente dans tous les pays, excepté en France, est : « d’espérer passer une bonne journée au travail ». En France, la réponse est très différente, puisque 30 % de ceux qui pointent pensent à ce moment-là : « en avoir assez de leur travail » !

Quand il s’agit de pointer à la fin de la journée de travail, en Australie, au Canada, en Inde, et au Mexique, le ressenti le plus communément exprimé est : « d’être satisfait par une bonne journée de travail ». Aux États-Unis et en Chine, les employés interrogés sont : « impatients d’avoir du temps libre », quant au Royaume-Uni et à la France, les employés déclarent « être très heureux de quitter leur travail »...

*Cette enquête a été menée en ligne aux États-Unis entre les 11 et le 13 octobre 2011 auprès de 2 194 adultes (âgés de 18 ans et plus), dont 1 087 sont employés à plein temps et/ou à temps partiel; au Canada entre le 12 et le 18 octobre 2011 auprès de 1 012 adultes (âgés de 18 ans et plus) dont 649 sont employés à plein temps et/ou à temps partiel, et au Royaume-Uni, en France, en Australie, au Mexique, en Chine, en Inde entre le 11 et le 18 octobre 2011 auprès de 6 067 adultes (16 ans et plus) dont 3 867 sont employés à plein temps et/ou à temps partiel - par Harris Interactive pour le compte de Kronos via son produit Quick Query omnibus, le Harris Décima Canada omnibus, et le produit global omnibus.