Mon compte Devenir membre Newsletters

Quelles compétences mettre en œuvre pour manager les collaborateurs nomades ?

Publié le par

Le travail à distance concerne de plus en plus d'entreprises de toutes tailles et secteurs. Les méthodes classiques du management doivent être adaptées et nécessitent des compétences bien définies.

Les caractéristiques du management suivent leur époque avec la démultiplication des outils mis à disposition des salariés comme des managers. Afin de mieux cerner les enjeux du management des collaborateurs nomades, CSP Formation a réalisé un sondage* auprès de 89 managers nomades ou encadrant des collaborateurs nomades.

Les chiffres sont là : un tiers des entreprises est déjà passé au « mode des équipes virtuelles », d'après le Livre Blanc "L'observatoire de l'informatique et des télécoms au service de nouvelles organisations du travail-IDC 2011". Ce changement de mode de vie impacte forcément les méthodes traditionnelles de management.

Sont considérés comme salariés nomades, des personnes travaillant dans des sites différents sur différents lieux, des salariés à domicile au moins la moitié du temps ou des salariés à l'extérieur de l'entreprise (clients, fournisseurs) au moins la moitié du temps. 

Le cas des managers nomades

Selon les résultats de cette étude, le manager doit tenir compte de paramètres spécifiques pour s'adapter aux salariés nomades : laisser plus d'autonomie et mettre en place un contrôle et un suivi efficace, faire preuve de plus de rigueur mais aussi de souplesse, structurer le temps avec des règles de disponibilités, être précis dans l'attribution des moyens et piloter d'avantage. Le manager doit plus anticiper, être plus réactif pour réagir aux aléas, définir avec précision les responsabilités de chacun (seuls 22 % des managers ont rédigé un document clair à ce sujet). Enfin, la communication doit être le maître-mot de la relation. 

Pour les managers nomades, les enjeux sont aussi spécifiques : l'écoute et la disponibilité sont autant de compétences-clés. Afin de préserver une dynamique d'équipe, les managers se doivent d'organiser une réunion d'intégration lors de la prise en main de l'équipe, réaliser des rencontres régulières et s'assurer que les collaborateurs ont bien intégré la vision et la stratégie de l'entreprise. Les principales difficultés rencontrées par 72 % des managers interrogés sont : la communication avec les équipes, la motivation de leurs collaborateurs, la dynamique d'équipe, le contrôle et le suivi. Parmi les bonnes pratiques, les managers s'appuient sur le coaching d'équipe, le team building (centré sur la cohésion de l'équipe) et des formations.

*La méthodologie de cette étude est un questionnaire auto-administré via internet du 14 au 31 mars 2011 par CSP Formation auprès de 89 personnes managers encadrant des collaborateurs nomades ou nomades eux-mêmes.