Mon compte Devenir membre Newsletters

Retraite: 66% des Français jugent le projet du gouvernement injuste

Publié le par

Quel est le regard des Français sur la réforme de la retraite? Réponse avec un sondage mené par TNS Sofres-Logica pour Europe1 et publié le 18 juin.

Un projet injuste (66%) et ne permettant pas de rééquilibrer le système des retraites (68%). Voilà le regard que portent, sur la réforme du système de pensions, les Français interrogés par TNS Sofres-Logica pour Europe 1 dans un sondage publié le 18 juin.

Seuls 29% des Français jugent le projet du gouvernement "juste dans la répartition des efforts demandés". Les sympathisants de gauche sont les plus critiques (à 80%), avec les catégories populaires, ouvriers (74%) et employés (73%).

Quant à l’efficacité du projet, c’est-à-dire sa capacité à permettre l’équilibre financier du régime des retraites d’ici à 2018, les Français sont plus que sceptiques : 68% estiment que ce projet en est incapable contre 25% capable.

Le recul à 62 ans : les Français toujours majoritairement défavorables (55%), et toujours divisés

55% des Français pensent que le gouvernement a tort de reculer l’âge de départ à la retraite à 62 ans d’ici à 2018, contre 43% qu’il a raison. Parmi les opposants, on trouve les sympathisants de gauche (70%), les actifs (62%), au premier rang desquels les ouvriers (72%) et les employés (67%) ; les salariés du privé (62%) et du public (66%) sont quasiment autant opposés à cette décision. À l’opposé, les sympathisants de droite jugent que le gouvernement a raison (à 74%), tout comme les inactifs/retraités (51%) et les cadres (55%).

Un potentiel de mobilisation des Français élevé (39%), mais qui n’augmente pas avec cette annonce

39% des Français sont prêts à manifester pour s’opposer au projet du gouvernement ; 19% estiment que c’est "certain" et 20% que c’est "probable". Il s’agit donc d’un potentiel de mobilisation important, mais qui n’augmente pas réellement par rapport aux mois précédents (donc avant l’annonce du projet), alors que les journées de mobilisation avaient été jusqu’alors des demi-succès: dans notre précédent sondage avec Europe 1 au mois d’avril, 35% des Français déclaraient qu’ils étaient prêts à manifester.

Un projet de réforme qui n’est clair que pour 1 Français sur 2

Alors que le projet de réforme a été présenté par Éric Woerth mercredi dernier, seuls 48% des Français estiment que ce projet est "clair" (contre 47% qui ne le trouvent pas clair). Face à la technicité du dossier et la multiplicité des mesures, le gouvernement devra donc faire preuve de beaucoup de pédagogie pour mieux faire comprendre et accepter les arbitrages définitifs du président de la République.