Mon compte Devenir membre Newsletters

Un patron américain fait deviner à ses salariés qui sera viré le premier !

Publié le par

La cruauté du jeu a incité une des anciennes salariées à porter plainte. Elle a remporté son procès contre ce chef "venu de l'enfer", dixit les collaborateurs de la chaîne d'épicerie de l'Iowa concernée.

Le dirigeant de QC Mart, une chaîne d'épiceries situées dans l'Iowa, a mis en place un jeu récompensant l'employé qui trouverait le nom du prochain licencié. William Ernst, 57 ans, a lancé cette "drôle" d'opération en mars dernier, insatisfait du comportement de ses recrues, rapporte Le Figaro du 6 octobre qui reprend une information publiée dans le journal local, le Des Moines Register.

Le concept du jeu ? Les collaborateurs écrivent le nom du prochain caissier qu'ils pensent voir licencier. S'ils ont trouvé la bonne personne, ils remportent... 10 dollars. En parallèle, le patron double le nombre de faux clients afin de repérer les membres du personnel qui ne respectent pas le règlement intérieur.

Misty Shelsky, une caissière qui a démissionné à la suite de cette opération menée par "le patron venu de l'enfer" a gagné début octobre le procès qui l'oppose à William Ernst. "Les agissements de l'employeur ont clairement créé un environnement de travail hostile [...], intolérable et nuisible", a estimé le juge, cité par Le Figaro.