Mon compte Devenir membre Newsletters

Référencement local ou référencement naturel : lequel choisir pour votre entreprise?

Publié le par

Le référencement local a la cote en ce moment et est devenu une option intéressante pour les petites entreprises qui souhaitent se servir du web pour se faire connaître. Le référencement local permet à la fois de rejoindre une nouvelle clientèle et de fidéliser la clientèle actuelle de l'entreprise locale.

Les chiffres sont éloquents, le référencement local est là pour rester, et il n'a pas fini d'évoluer.

Voici quelques chiffres à ce sujet :

  • Selon Google, 20 % des recherches sur leur moteur sont reliées à un endroit spécifique (Source : https://sites.google.com/a/pressatgoogle.com/googleplaces/metrics)
  • 97 % des utilisateurs internet Américains utilisent l'internet pour magasiner, et 57 % affirment que leur comportement consiste à magasiner en ligne puis à acheter hors ligne. (NPD Group)
  • 61 % des recherches locales se transforment en achat (TMP / comScore)

À la lumière de ces quelques statistiques, nous pouvons remarquer que les recherches locales sont nombreuses, et qu'elles se transforment en revenus concrets pour les entreprises locales.

Ces dernières ne peuvent plus se permettre d'ignorer le référencement local, mais en quoi celui-ci diffère-t-il du référencement naturel que nous avons connu jusqu'à présent?

Voyons trois différences importantes :

Différence 1: Clients potentiels versus acheteurs potentiels
Le référencement naturel permet aux entreprises de cibler des termes qui sont recherchés par les gens de manière générale sur le web. Par exemple, une entreprise peut cibler le mot clé « achat de maison » afin de se positionner sur les moteurs et de permettre aux gens à la recherche d'information sur l'achat de maison de les trouver facilement.

Mais si vous êtes un courtier immobilier et que vous souhaitez trouver des acheteurs de maisons dans votre ville ou votre quartier, être bien référencé sur le mot clé « achat de maison » vous apportera uniquement des prospects de façon très large, et seule une portion de ces prospects seront de réels acheteurs potentiels.

En optant pour un positionnement local qui inclut le nom de votre ville ou de votre quartier, vous venez de diminuer la visibilité de votre entreprise en ciblant un endroit géographique, mais vous venez d'augmenter le retour sur investissement potentiel en vous assurant que les gens qui atterrissent sur votre site soient hautement ciblés.

Il va de soit que le référencement local n'est pas la bonne solution pour les entreprises qui ciblent un marché international, mais dans le cas des entreprises qui offrent un service local, cette avenue est souvent beaucoup plus rentable.

Différence 2: la compétition
Le référencement naturel étant utilisé depuis plusieurs années par de nombreuses entreprises pour se tailler une place de choix dans les moteurs de recherche, il est certain que la compétition y est devenue féroce pour plusieurs mots clés.

Si nous reprenons notre exemple d'achat de maison, on remarque qu'actuellement sur Google.fr le mot clé « achat maison » présente plus de 12 millions de résultats.

Si on ajoute une localisation, le nombre diminue grandement. Par exemple, le mot clé « achat maison nantes » présente 1.8 million de résultats ce qui représente une compétition 6 fois moindre.

Comme pour le référencement naturel, il faut tout d'abord effectuer une bonne recherche de mots clés pour déterminer ce qui sera le plus pertinent pour l'entreprise locale en question. Puis, en y ajoutant la ville ou le quartier, il est possible de se positionner plus rapidement sur les moteurs, ce qui peut apporter un trafic non négligeable et surtout très ciblé.

Différence 3: le type de présence dans les annuaires
Bien que beaucoup moins efficace aujourd'hui, les annuaires ont toujours eu une place importante dans le référencement naturel, car ils permettaient la création de liens de retours vers le site du client.

Dans le cadre du référencement naturel, le site de l'entreprise était soumis à une série d'annuaires généralistes ou thématiques plutôt orientés vers une industrie que vers une géolocalisation.

Lors de la soumission dans l'annuaire, le référenceur indiquait un titre et une description sous forme de texte pour présenter l'entreprise.

L'entreprise pouvait ainsi obtenir du trafic vers son site principal en provenance de plusieurs annuaires.

Aujourd'hui, avec les annuaires locaux, la présence des entreprises a changé. Plutôt que d'y retrouver une simple description de l'entreprise, on y retrouve aussi toutes les coordonnées de celle-ci, incluant souvent l'adresse postale, l'adresse courriel, le téléphone et parfois un lien vers les profils de l'entreprise sur les divers réseaux sociaux.

La différence est importante : chaque présence sur un annuaire local devient une carte de visite complète pour l'entreprise, et permet au client de passer à l'action immédiatement pour acheter ou entrer en contact avec l'entreprise sans même avoir à visiter le site internet de cette dernière!

Alors, devriez-vous abandonner complètement le référencement naturel pour vous diriger uniquement vers le référencement local?

La réponse vous revient, car chaque entreprise a ses propres objectifs et son propre budget web.

Si votre entreprise cible une clientèle internationale, le référencement local peut devenir un complément au référencement naturel en vous permettant de mieux cibler certains marchés précis. Vous pourriez donc tester des mots clés pertinents par le biais du référencement naturel en premier, puis intégrer du référencement local par la suite. Mais attention, il ne faut pas tricher en créant de fausses adresses, vous pourriez être grandement pénalisés!

Si votre entreprise cible plutôt une clientèle locale, alors le retour sur investissement sera fort probablement plus intéressant si vous commencez par le référencement local pour ensuite faire du référencement naturel sur des termes que vous aurez soigneusement sélectionnés.