En ce moment En ce moment

Infographie Shopping : quelles sont les attentes des consommateurs français ?

Publié par le

Qu'attendent les acheteurs français ? Comment appréhendent-ils le shopping ? L'étude d'Adyen, spécialiste du paiement omnicanal, révèle les attentes des consommateurs français en termes de paiement et d'expérience utilisateur en boutique et en ligne.

  • Imprimer

Le shopping en ligne est plébiscité pour sa fluidité et le confort qu'il apporte. Pour 61% des Français, il permet de shopper facilement durant les temps morts, dans les transports par exemple et 55% des sondés apprécient de pouvoir sauvegarder leurs préférences d'achat et de payer en un clic sur les sites marchands.

La livraison est un autre point de friction majeur car 81% des consommateurs français ont déjà abandonné un panier à cause des frais de livraison. Le prix maximal qu'ils sont prêts à payer s'élève à 5€, ils sont même 20% à déclarer ne pas acheter si la livraison n'est pas gratuite.

S'ils aiment vivre une expérience sociale à travers le shopping, ils ne sont que 30% à avoir déjà acheté un produit via un réseau social. 58% des Français déclarent ne pas être attirés par le social commerce.

L'omnicanalité ancrée dans les mentalités

Lorsqu'il est intelligemment mis en oeuvre, le digital devient le meilleur atout des boutiques. L'étude Adyen révèle que 81% des Français aimeraient vérifier la disponibilité d'un produit en ligne, avant de se rendre en boutique. 64% d'entre eux sont d'ailleurs d'accord pour recevoir des alertes sur mobile. 39% sont prêts à commander des articles en magasin afin de se les faire livrer à domicile (expérience de rayon virtuel). Enfin, 63% déclarent être séduits par le click and collect, en boutique ou point relais.

Les Français considèrent avant tout le shopping comme une expérience sociale conviviale : 98% d'entre eux achètent toujours en boutique et préfèrent l'expérience du magasin physique. À tel point qu'ils sont 55% à préférer interagir avec un vendeur plutôt qu'utiliser une borne libre-service.

60% d'entre eux aiment comparer les articles en magasin, cette tendance atteint les 73% pour les boutiques en ligne. S'ils prennent le temps de comparer, ils seront en revanche plus rapidement séduits par des offres personnalisées : 76% aimeraient que les vendeurs en boutique puissent remettre des offres personnalisées et 64% apprécieraient recevoir des promotions personnalisées sur mobile, à proximité des magasins.

En recherche permanente de bonnes affaires, 32% des consommateurs interrogés ont déjà abandonné un panier e-commerce car le code de réduction ne fonctionnait pas.

La plus grande frustration du consommateur français en boutique demeure les files d'attentes, à la caisse ou en vestiaire, 60% des sondés l'affirment. Ils souhaitent tellement voir disparaître ces queues interminables qu'ils sont 70% à être intéressés par le paiement mobile auprès de vendeurs équipés de tablette ou à l'aide de bornes libre-service.

  • Méthodologie :

Étude menée par le cabinet d'études international Censuswide, entre les 19 et 23 juin 2017 auprès de 1007 consommateurs français (âgés de 16 ans et plus).


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Marketing - Vente

Par Aude David

La rentrée à peine passée, vous devez songer à préparer les cadeaux de fin d'année pour vos clients. Tour d'horizon des produits qui vous permettront [...]

Marketing - Vente

Par Olivier Wajnsztok, AgileBuyer

Olivier Wajnsztok (AgileBuyer) s'est plongé dans les archives du cinéma pour illustrer différentes techniques de négociation avec des extraits [...]

Marketing - Vente

Par Fabien Comtet, CEO de Kestio

La mise en place d'un CRM dans une PME nécessite une bonne préparation en amont. Quel rôle pour le CRM ? Qui l'utilisera vraiment ? Quel budget [...]